1 Commentaire

  1. c’est grave comment Massamba Diouf qui a presque 50 ans peut parler au nom de la jeunesse
    mais de qui se moque t-on. en plus Meissa est dans son droit, le monopole de la parole tant voulu par augustin ne doit pas passer, il ne pense qu’a la jeunesse de Fandene.
    Meissa du courage il est temps de combattre la dictature au nom de la jeunesse.
    gni ce sont des moutons de panurges qui ne savent meme pas e ecrire un texte, je suis sur que c’est le negre de Augustin qui a ecrit le texte mais pas massamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.