août 23, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Les messes de la République : Le sens des médailles?

Les messes de la République : Le sens des médailles?
thies massage

La bombe « Lamine Diack » qui préoccupe aujourd’hui toute la République et les citoyens du monde entier, a éclaté quelques semaines seulement après que celui-ci a été honoré par le Président de la République qui l’a élevé au grade de Commandeur de l’Ordre national du Lion.

Cette affaire pousse à la réflexion. Au Sénégal, ce rang est le plus convoité par tous ceux qui ont le sentiment d’avoir bien servi la nation, parce qu’il consacre et sanctionne la bravoure citoyenne, la probité morale et les vertus cardinales qui fondent notre nation. La suite est connue de tout le monde, parce qu’elle crève les yeux, les oreilles et les écrans de télévision. Aussi est-il temps de se poser la simple question : la République se trompe-t-elle sur ses serviteurs, oubien est-elle le mari complice des turpitudes de ses épouses ?

Tous les sénégalais établis sont aujourd’hui à la recherche du sens de ces médailles de la République qui exhalent toujours les relents d’une colonisation brutale et chronique. Si nos concitoyens décorés par les plus hautes institutions de la nation sont soupçonnés d’être de médiocres brigands, le peuple a raison de dire « basta ». On a l’impression au Sénégal que la valeur d’un pays se mesure aux exploits judiciaires de ses élites. Conficius enseignait que « l’honorabilité est la réussite sociale de l’hypocrisie » : à la lueur de ce qui se passe au Sénégal et dans la plupart des pays africains, cette sentence sonne comme un tocsin pour alerter la conscience du peuple encore dupe des supercheries de ses dirigeants.

Il ne s’agit donc pas de récompenser le mérite, mais de tout autre chose :  flatter le militantisme partisan, comploter, copiner. Au cœur du manichéisme républicain, malheureusement, tout est noir et blanc, en bien ou en mal : les bons d’un côté, les mauvais de l’autre. Les slogans abusent de certains mots clés : vertu, engagement, citoyen, compétence. On manipule les populations plutôt que de les pousser à réfléchir. Les coups de rein de la République sont tellement plus rassurants, tellement plus exaltants que la réflexion !

Les conséquences en sont quelquefois désastreuses, faute d’un jugement logique qui devient de plus en plus indispensable si nous devions survivre en tant que nation. Le besoin d’irrationnel, la soif de spiritualité ne doivent pas faire de nous de pauvres moutons de Panurge.

Thiesinfo

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…