BBY THIES

Les partisans du Directeur Général de la poste M. Siré Dia demandent à l’état de mettre le conseil départemental de Thiès sous délégation spéciale.

Negoce

Au cours d’un point de presse tenu à la permanence départementale de l’APR à Thiès ce mercredi 9 septembre 2015, non contents de balayer d’un revers de mains toutes les attaques dirigées contre leur mentor, ils sont allés jusqu’à qualifier Idrissa Seck et son équipe de ‘’Ali Baba Seck et les 40 voleurs’’. Selon Mamadou FALL coordonnateur des activités politiques de Pape Siré DIA Et Lamine GAYE coordonnateur du mouvement Sire- Macky : « Lui Ali Baba Seck, en 2007 lors de la campagne électorale s’était rendu nuitamment à la présidence de la république par la porte dérobée ce qui constituait à l’époque une trahison envers le peuple Sénégalais et en particulier les
militants de Rewmi. Après avoir poussé l’opposition Sénégalaise à boycotter les élections législative en 2007, il l’a trahie en 2009 à Thiès avec sa fameuse phrase « ame na lo khaméne téné bou ko doom déffé bayame dagane na mou teur ko rendi » ce qui précipitera sa mort politique au Sénégal. Lui qui a trahi la confrérie de ses paires, pensant qu’en transhumant il retrouvera ses rêves perdus, nous lui rappelons que Serigne Cheikh Tidiane Al Makhtoum avait dit  » ragal fété dafay khagné weurseuk ». Lui qui promettait ciel et terre à la jeunesse thiéssoise, aujourd’hui n’est autre que le bourreau de cette même jeunesse contrairement à Monsieur Siré Dia directeur général de la poste qui est le seul leader
à Thiès qui à travers l’octroi d’emplois aux jeunes, des soutiens aux mouvements sportifs, a créé l’espoir vers la route de l’émergence. Chers concitoyens,
– Vu le parcours d’Ali Baba Seck et de ses 40 voleurs,
-Vu sa gestion calamiteuse du conseil départemental de Thiès,
-Vu ses absences répétées, son abandon du conseil départemental de Thiès,
-Vu le tripatouillage du budget de fonctionnement du conseil départemental et la mise en location du véhicule de fonctionnement du conseil départemental de Thiès,
-V u son incapacité à faire fonctionner le conseil départemental et son inaction dans les domaines de compétences du conseil départemental de Thiès depuis plus d’un an.
Nous exigeons immédiate, sans délai et sans conditions, la démission du Président du Conseil départemental.
Celui qui ne peut pas gérer une ville ou un département peut-il prétendre gérer un pays ? À moins que la folie qui l’avait gagné après la victoire du président Macky Sall en 2012 ne se soit estompée. Ali Baba Seck ! On ne peut pas prétendre gagner le président Macky Sall avec un parti qui marche à reculons. Lui qui n’a aucune considération pour ses partisans au point de ne pas prendre part à l’assemblée des générale des jeunes et des femmes de son parti Rewmi, de peur de se rendre compte de la faiblesse de sa base politique et quand la plus importante frange de sa base se mobilise au cyber campus, c’est que politiquement Rewmi ne mobilise plus. Lui qui avait reconnu à travers les ondes de la RFM avoir détourné de l’argent public

1 Comment

  1. Mandiaye Ndiaye

    Vu la gestion calamiteuse de la poste par Pape Siré Dia
    Vu le manque de respect et l’indiscipline des partisans de Pape Siré Dia qui écrivent et salissent en écrivant le nom de leur mentor sur les arbres, les murs des maisons d’honnêtes citoyens, les panneaux d’indication routières.
    Vu le recrutement sans fondement de plusieurs personnes qui ne sont d’aucune utilité pour la poste.
    Vu l‘utilisation de façon illégale des moyens financiers et logistiques de la poste pour faire son «Buzz » comme l’a intitulé Thiès Info.
    Vu la façon indécente et irrespectueuse dont Monsieur Mamadou FALL vous êtes assis sur votre siège pour faire face à vos interlocuteurs et faire votre show sur le Président Idrissa Seck dont le seul but est la quête de promotion et de crédit.
    Je crois qu’il faudrait mieux penser à rappeler à l’ordre Pape Siré Dia pour un redressement de la poste plutôt que de demander à l’état de mettre le Conseil Départemental de Thiès sous délégation spéciale qui à travers l’acte 3 de la décentralisation visant à éliminer des adversaires politiques dont le Président Idrissa Seck a fini par créer beaucoup de problèmes

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…