BBY THIES

Les PAYS-BAS vont DRESSER des aigles ANTI-DRONES

La course aux armements anti-drones devient de plus en plus sérieuse. Tandis que les Etats-Unis ont développé un fusil anti-drone sans balles, les forces de police néerlandaises se sont engagées dans la compétition avec une solution plus simple: des aigles.

La police néerlandaise a uni ses forces avec Guard From Above, une entreprise de dressage de rapaces, afin d’étudier les capacités des aigles. Il est arrivé que ces oiseaux de proie puissent être de farouches rivaux des robots volants. Les séquences de la vidéo montrent un aigle désactivant un quadricoptère en prenant ses pales dans ses serres.

 En principe, les aigles vont devoir capturer des drones hostiles et les apporter dans un endroit sécurisé. Toutefois, les études n’ont pas encore montré les menaces que font peser de telles opérations pour les oiseaux. Les serres des aigles sont très pointues, mais pas indestructibles, et les pales d’un quadricoptère tournants à toute vitesse peuvent facilement couper de la chair humaine.
Une arme destinée à mettre les drones hors d’état de nuire a été développée aux Etats-Unis. Baptisée DroneDefender, le fusil « tire » à une distance de 400 mètres et perturbe les fréquences reliant le drone à sa commande, fréquences d’ailleurs réservées à des fins industrielles, scientifiques, médicales et aux signaux GPS. Donc, son principal avantage est qu’il ne détruit pas le drone en lui-même, mais le contraint à atterrir d’urgence.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage