août 23, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Les révélations fracassantes de Lamine Diallo sur l’affaire Talla Sylla (Vidéo)

Les révélations fracassantes de Lamine Diallo sur l’affaire Talla Sylla (Vidéo)
thies massage

« Talla Sylla a acheté la carte de membre du Rewmi…des ministres à Thies pour recruter des éléments du rewmi

Le premier magistrat de la ville de Thiès-Nord Lamine Diallo s’est confié à notre reporter sur la situation politique en ces termes : « nous ne pouvons pas comprendre l’attitude de Talla Sylla, devenu maire grâce à Idrissa SECK. Cette situation qui prévaut avec la création du mouvement « Fal AskanWi » est le cadet de nos soucis. Pourquoi ? Parce que Talla SYLLA a eu par le passé d’autres mouvements, Jef Jel, Wallou Askan Wi, qui n’ont jamais rien gagné, pas un seul bureau de vote. Ce nouveau mouvement Fal AskanWi ne signifie rien. N’oublions pas que Talla participe à des élections depuis 1996. C’est inadmissible d’entendre Talla Sylla qui a acheté une carte de membre Rewmi de tenir un tel langage, disant qu’Idy a fait des malversations foncières. Le budget de la ville de Thiès s’élève à 2 milliards, la commune de Thiès Nord n’en bénéficie pas. Quelque soient les complots ourdis pour liquider le frère de Idrissa SECK, c’est peine perdue…

Nous savons ce qui se trame dans la ville de Thiès. Il y des ministres de la république en l’occurrence Boun Abdala Dione et Aly Ngouye Ndiaye qui sont à Thiès pour recruter des rewmistes, tout celà pour la destruction de notre frère Idrissa SECK… Le 19 juin 2016, ce sont 52 conseillers de la mairie de ville qui font acte d’allégeance à Idy, en l’absence de Maimouna Dieng, et de Nogaye Diagne. Donc les maires Thiès- Nord, Est, Ouest continueront à travailler pour la ville de Thiès avec notre frère Idrissa SECK.

appli

4 Comments

  1. Ababacar BOYE

    C’est dommage à Thiès parce-que quelque – soit le bord ou on se trouve, on se rend compte que les préoccupations sont purement politiciennes. Les élus de Thiès dans leur grande majorité ont besoin de formation et doivent apprendre à travailler et laisser à la périphérie des urgences les slogans, les propos dithyrambiques d’un côté et de l’autre la délation, la médisance, l’obstination sur des détails et les déclarations intempestives. L’Etat ne peut pas appuyer la ville de Thiès et les communes qui la composent sur la base de simples déclarations ou de calculs politiciens. Il faut plutôt mettre en place à Thiès des cadres de concertation performants avec des termes de références précis, élaborer des plans réalistes et consensuels, proposer des programmes structurants et veiller à la cohérence territoriale. Tant que les quatre exécutifs locaux continueront de croire que la recherche effrénée de ressources fiscales à partir des équipements marchands et du foncier va développer la ville et les 3 communes, ils passeront tous à coté, au grand dam des populations thiessoises.

    Reply
  2. Anonyme

    Dommage pour ces politiciens trahison coup bas le non respect de la parole donnée ainsi pour déstabiliser l’élite au détriment du meilleur profil pour le Sénégal revenons a coor thia wokh déjà et aux vertus sur lequel notre cher Sénégal était assis avant ce genre de personnes …

    Reply
  3. toumané diallo

    l’homme est naturellement bon:ce sont les hommes qui lui rendent méchant,il s’agit maintenant d’être sur le qui vive ,de garder sa sérénité et sa dignité,de gérer intelligemment la proximité

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…