octobre 23, 2017

BBY THIES

LES SAGES INVESTISSENT IDRISSA SECK

LES SAGES INVESTISSENT IDRISSA SECK

Marquées par sa victoire dans les trois communes de Thiès, Rewmi était dans une léthargie totale dans la capitale du Rail. Cette situation a été rompue par les sages du parti qui ont déclaré la candidature d’Idrissa Seck à la prochaine présidentielle, avant d’inviter tous les responsables à descendre sur le terrain.

Si la proposition faite par les sages du parti Rewmi à Thiès passe -ce qui devrait être le cas- Idrissa Seck ira à l’assaut des urnes pour la troisième fois dans le cadre de l’élection présidentielle. Réuni en effet ce week-end au cyber campus, le quartier général de Rewmi dans la capitale du Rail, sous la présidence de Ndiol Diané, président national des anciens du parti, le cadre de concertation et de réflexion des sages du parti Rewmi a déclaré la candidature d’Idrissa Seck à l’élection présidentielle de 2017.

Cela, selon Ngalandou Boye, en attendant que les instances régulières du parti statuent officiellement sur la question. D’ores et déjà, le cadre d’expression et d’action des sages de Rewmi de Thiès a lancé un appel «à l’unité et à la réconciliation de tous les responsables et militants» et à aller dans le sens de la remobilisation des troupes afin de faire face à ces enjeux électoraux. Dans cette même dynamique, un appel du pied a été lancé à tous les responsables, quel que soit le niveau où ils situent, pour descendre effectivement sur le terrain politique et engager la bataille de l’élargissement de l’électorat de Rewmi. Et dans ce même cadre, différents mouvements comme les femmes, les jeunes, les adultes, les cadres, etc. ont été invités à jouer un rôle beaucoup plus pointu et plus effectif à travers des réflexions, des activités d’animation et de sensibilisation pour redynamiser le parti. En effet, une lecture des différents résultats électoraux obtenus à Thiès par Rewmi depuis sa création montre que l’électorat d’Idrissa Seck connaît année après année une chute arithmétique assez soutenue dans les trois communes de Thiès, où jadis l’ancien maire de Thiès laminait pratiquement tous ses adversaires.

Dans la commune de Thiès, le candidat Idrissa Seck avait engrangé 67.059 voix à la présidentielle de 2007. Lors des locales de 2009, le Rewmi a totalisé 36.569 suffrages dans les trois communes et 24.694 le 29 juin 2014. Dans la commune de Thiès-Ouest où Idrissa Seck a conduit la liste And Defar Thiès, cette liste a eu 6.473 voix contre 9.490 en 2009. Et alors que Idrissa Seck raflait pratiquement tous les centres, il a été battu le 29 juin dernier dans 8 des 18 centres de vote, après une égalité parfaite dans un autre. Cette déclaration du cadre de concertation et de réflexion des sages du parti intervient dans un contexte marqué par la léthargie de Rewmi depuis les dernières élections locales.

En effet, depuis lors aucune activité d’envergure n’a été menée par une instance du parti dans la ville qui constitue la base affective du leader Idrissa Seck, hormis les réunions hebdomadaires des sages au cyber campus.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.