BBY THIES

Lettre ouverte de Maodo Malick Mbaye à Thierno Alassane Sall: Tu permets Thierno…

Lettre ouverte de Maodo Malick Mbaye à Thierno Alassane Sall:  Tu permets Thierno…

Tu me permets, Thierno, de t’interpeller par voie épistolaire au nom de notre désormais ex compagnonnage politique autour des valeurs qui ont toujours structuré mon engagement.

Je concède et assume avant tout que nous avons une relation solide empreinte d’estime reciproque et de bienveillance. Je vois déjà les relations qu’entretenaient nos deux mères qui ont fait le pari solide d’être ensemble à la vie et à la mort. Elles ont choisi l’expression la plus pure de la liberté, celle de sceller leur amitié jusqu’à la mort de l’une d’elle ( la mienne ). La liberté de nous séparer et d’être en opposition ( même politique) nous était dès lors interdite. Mais hélas……

Cette exigence de fraternité que nous avons héritée de leur relation, je l’ai nourrie. Je l’ai poncée, polie, aiguisée et conservée pour toujours en souvenir à ma défunte mère. Tu en as fait autant.

Mais à la vérité grand frère je dois aujourd’hui te dire que ta dernière sortie m’a beaucoup interpellé sur la vanité des hommes et des choses. Finalement à quel frère me fier. Celui qui défendait becs et ongles Macky Sall contre l’opposition et qui jetait l’anathème sur Idrissa Seck ? Celui qui fait aujourd’hui des appels de pied à Idrissa Seck et qui appelle à une révolte dans les urnes contre Macky Sall ?

Hier encore, tu t’empressais d’aller défendre dans les plateaux de télévision et dans les meetings la conviction que Macky Sall était le seul à disposer, avec le Plan Sénégal Emergent d’un projet moral et social bienveillant pour notre pays, équilibré, progressiste et optimiste contrairement à un discours politique de Idrissa Seck confus, déboussolé et taraudé par le désir de pouvoir

Entre l’homme politique déterminé d’hier obsédé par l’idée que l’opposition pouvait conduire notre pays dans un chaos irrémédiable et le néo opposant aux propos excessifs , rien dans le parcours ne laisse apparaître un minimum de cohérence, de lisibilité et de stabilité. Je ne souhaiterais pas te voir grossir les rangs des marchands de sable de notre pays car ces derniers sont condamnés à la ruine au moindre coup de vent

Je te laisse cependant l’excuse que la période que nous traversons dans notre pays est propice à tous les excès et à ce titre les aventuriers explorent les discours anxiogènes en faisant appel aux pulsions populistes et prétendument moralistes.

Dans ton discours de rupture intervenu à seulement quelques jours du scrutin législatif, tu invites les Thiessois à structurer leur comportement électoral autour des valeurs en jetant l’anathème sur Macky Sall et son régime accusé de vouloir instrumentaliser le vote par un achat de conscience massif et dévalorisant

La question ne se trouve pas là puisqu’elle est sans enjeu pour des Thiessois politiquement murs et jusque là irréprochables dans leur comportement électoral. Se poser déjà la question sur ce que les Thiessois feront dimanche prochain face à ce que tu appeles un achat de conscience est déjà une insulte. Quel que soit le résultat sorti des urnes, les Thiessois ne se renieront pas le 30 juillet. Ils ont toujours été fidèles et droits dans leurs botttes. On ne peut pas en dire autant pour tout le monde

Quand à nous, nous avons choisi l’audace de la liberté, l’exigence de l’égalité, la volonté de la fraternité dans le compagnonnage. Comme tu le vois, nous avons choisi l’espoir et l’esprit de la conquête pour un Président rassurant.

Durant cinq ans, il a fait de son mieux pour apaiser, tranquilliser, rassurer, soulager. A son crédit, contrairement à ce que tu dis, il a refusé jusqu’au bout de porter le masque du monarque. Il est resté droit dans ses bottes, sans jamais céder aux sirènes de l’autoritarisme.

Donc tu parles d’un autre homme et d’un autre régime mais pas de cet homme aux valeurs et vertus que tu as tant vantés et qu’i incarne ce système que nous avons ensemble mis en place au prix de sacrifices et d’efforts communs.
Cher frère . Demain c’est déjà aujourd’hui

Negoce

8 Comments

  1. Adja rama

    Malick tu n’as convaincu personne. thierno c’est un travailleur il est honnête il n’est pas obnubilé par le pouvoir

    Reply
  2. Anonyme

    En réalité! je ne peux comprendre l’ex ministre de l’énergie son excellence M. Thierno Allasane Sall. qui disait souvent les réalisations de son excellence M. Macky Sall. Aujourd’hui c’est lui même qui critique le président parce-que il a quitté le gouvernement . donc je demande la valeur d’un homme politique. Son excellence Thierno alassane ton discours a déçu les attentes et a déçu toute les populations. I’m sorry

    Reply
  3. Mass

    C’est la meilleure maniere de devoiler le comportement de certains politiciens. Mr Sall n’a pas de conviction, il y a ce qu’on appelle la solidarite gouvernementale, il doit supporter Macky jusqu’au bout. Sinon des les debuts du compagnonnage, partir a temps avant d’arriver a ce moment crucial. Son bilan dans le gouvernement de Macky pour la gestion de l’electricite a ete bien. Au sein d’une meme famille, il ya souvent des divergences, on se parle entre frere mais non de faire des sorties mediatiques intentionnees.

    Reply
  4. PATHE KEBE

    Je suis désolé un frère on lui parle directement et non poster une lettre dans les réseaux sociaux pour faire plaire à une personne supposée  » mo yor sama weurseuk mo takh ».

    Reply
  5. Seck

    Si c’est votre frère pourquoi ne pas lui conseiller en catimini à ce que je sache lui n’a choisi aucun camp à moins que vous lui otiez la liberté de rencontrer Idy. En réalité votre haine pour ce dernier vous empêche même de voir qu’autour de vous se développe des forces centrefuges qui transcendent votre vision subjective et partisance trampée dans une outrance qui frise l’indifférence.vous ne comprenez pas que le Sénégal est entrain de vous vomir sans doute vous le savez mais profitez-en demain fera jour inchallah…

    Reply
  6. Anonyme

    JE VALIDE MON FRERE DES FOIS QUAND LA HAINE NOUS AVILIT ON DEVIENT ESCLAVE DE NOTRE CONSCIENCE.LE RIDICULE NE TUE PAS DANS CE PAYS ET CE SONT LES ANTI VALEURS QU’ON ERIGENT COMME MODELES.SI THIERNO EST CONNU C’EST GRACE A MACKÝ QUI LUI A TOUT DONNÉ.IL FAUT LUI RAPPELR AUSSI LE ROLE D’UN MINISTRE AU SENS ÈTHIMOLOGIQUE DU TERME.NON VOZS AVEZ RAISON JE NE RECONNAIS PLUS CET HOMME A QUI JE VOUAIS UNE FOLLE SYMPATHIE.IL N’A QU’A REVOIR SON EÑTOÜRAGE QUI VOUE UNE JALOUSIE MAL PLACÉE A CIRÉ DIA ( JE SUIS BIEN PLACÉ POUR LE DIRE.AU FINISH MALGRE LES AGITATIONS MALHEUREUSES ONT_ILS PU ARRETER LA MER AVEC LEURS BRAS.
    VRAIMENT MAODO JE VOUDRAIS QUE LES GENS ME DEFINISSENT LE MOT VALEURS.QU’E§T QU’IL Y’A DE VALEUREUX CHEZ THIER,UN HOMME QUI VANTAIT LES MERITES D’UN HOMME IL Y’ 3 MOIS,PARCE QU’IL A ÉTÈ LIMOGÉ,CHANGE DE DISCOURS SUBITEMENT .LOLOU DJOULIT DEUG DINA KO JIKOWO

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…