octobre 21, 2017

BBY THIES

L’invite de Docteur Ndiaye à Talla Sylla: « Venez vous joindre à nous ». lire l’interview…

L’invite de Docteur Ndiaye à Talla Sylla: « Venez vous joindre à nous ». lire l’interview…

Docteur Pape Amadou Ndiaye responsable APR à Thiès, Pca Fongip : « : je voudrais lancer un appel à Talla SYLLA, pour lui demander de nous rejoindre à l’APR. Nous avons une vision commune qui va dans le sens du développement de la ville de Thiès.

Passé le référendum remporté par le camp présidentiel avec un ‘’OUI’’ massif, et au lendemain du dialogue national initié par le Chef de l’ETAT, le Président du conseil d’administration du fonds de garantie des investissements prioritaires(FONGIP), le docteur Pape Amadou NDIAYE, responsable politique de l’APR dans la commune de Thiès- Ouest, s’est entretenu avec notre reporter.

-Docteur, pouvez-vous revenir sur les résultats du référendum, et faire la situation politique dans les trois communes d’arrondissements ?

– Docteur Ndiaye : La ville de Thiès est un enjeu politique majeur de par son histoire, son poids électoral mais également par la présence sur cette terre de l’adversaire le plus coriace de notre coalition. Et c’est pour cela que je n’hésiterais pas à faire la situation telle qu’elle est pour qu’une solution idoine soit le plus vite possible apportée à nos difficultés dans notre département. Thiès a toujours été dirigé par des leaders charismatiques, de fortes personnalités comme le président Léopold Sédar SENGHOR, premier maire de Thiès, le maire Ousmane NGOM qui lui a succédé, le préfet El hadj Malick BA qui est le premier à présider une délégation spéciale dans la commune de Thiès et d’autres encore on peut citer : Moustapha SECK, les gouverneurs Alphonse NDIAYE et Moussa NDOYE, Issa BASSE, le ministre d’état, Jean COLIN, Ousmane SECK, Pape Abdoulaye DIOP ,Mamadou BATHILY, les maires Pape Aliou NDAO, Moustapha NDIAYE, l’inspecteur de l’enseignement Talla FAYE, pour une délégation spéciale, Idrissa SECK, jusqu’à l’actuel maire Talla SYLLA. Thiès a toujours rayonné sur le plan politique et ce serait dommage que le président n’accorde pas à notre ville, toute l’attention et la considération qu’elle mérite. .Il est temps qu’il confie Thiès à un responsable capable de conduire les changements nécessaires et d’atteindre les objectifs auxquels nous nous attendons.

-Parlez-nous votre cohabitation avec Idy à Thiès

-Docteur Ndiaye : Idy avance et fond comme du le beurre au soleil. Sa page sera très bientôt tournée, avec la lutte sans merci que lui livrent les maires de la ville. Idy n’est plus une menace parce qu’il a perdu beaucoup de ses collaborateurs tels que : le docteur Papis Ndoye qui a gelé toutes ses activités politiques ainsi que d’autres responsables qui ont tourné le dos à Idy face ses positions politiques et ses attaques contre le président Macky Sall. N’était-ce pas Idrissa
Seck qui demandait à Wade d’arrêter les gaspillages de milliards en évoquant toujours dans ses discours ‘’goorgoorlou’’? Nous demandons aux autorités de faire une lecture politique de la situation de 2014 à 2016 par rapports aux résultats. A Medina Fall nous avons un problème
de responsable communal, à la hauteur de Feu Mamadou DIENG. Son mouvement est devenu orphelin. Aujourd’hui, de Médina Fall à Diakhao, il n’y a pas de leaders, même s’il y a des responsables qui s’activent dans le coin.Lamine Ndiaye, Omar Diop et Seynabou Ndiéguène … Nous avons bien travaillé lors du référendum, mais il reste beaucoup à faire. Je veux que dans ce grenier électoral qu’est Médina Fall et partout ailleurs, l’on s’attèle à mettre un
responsable capable de fidéliser nos militants et de consolider nos acquis qui sont tout de même assez significatifs.

Pour la commune de Thiès-ouest, nous avons fait une percée importante. Il y a cependant beaucoup à faire dans le quartier de Grand Thiès. S’agissant de la zone Est, c’est là où nous rencontrons le plus de problèmes, notamment dans les quartiers de hersent et Darou Salam. Nous n’avons pas de responsable dans ce secteur, mais nous avons tout de même avec le référendum grignoté dans les bases d’Idy .Dans le nord, il y a un marabout très proche des populations, nous devons nous rapprocher de lui et l’impliquer dans nos activités avant les législatives. Nous devons travailler à renverser la tendance dans le nord et modifier les listes victorieuses d’Idrissa Seck. Nous devons mettre le paquet sur les inscriptions dans les listes électorales. Il faut que les jeunes âgés de 18 ans s’inscrivent massivement. A l’Est, il faut songer à promouvoir M.NGINGUE de l’Itecom. Il pourrait avoir le soutien des habitants qui posent comme condition le bitumage de 2 km de route et l’extension du réseau électrique dans les villages rattachés. Thiès ne doit pas être dirigé par
procuration. Nous tous nous savons que le président de la république est la seule constante. Donc il doit s’impliquer et faire taire les querelles intestines.

Je lance un appel à Talla SYLLA, Maire de la ville de Thiès, digne fils du terroir, avec qui, nous partageons les mêmes ambitions pour Thiès, à venir nous rejoindre dans l’APR. Nous avons une vision commune qui va dans le sens de développement de la ville de Thiès. Pour le dialogue, le président de la république a fait preuve de dépassement et de grandeur et d’ouverture. Et d’ailleurs, il faut dire que ce n’est pas tard pour les absents. Ils peuvent encore se rattraper. Je tiens à préciser que notre frère Abdou Mbow a fait une percée significative. S’il continue dans cette lancée, il va gagner, tout comme le Dg de la poste Pape Ciré DIA, qui a obtenu des résultats satisfaisants dans les quartiers de Aiglon, Ballabey…C’est une occasion pour moi de remercier et souhaiter la bienvenue aux nouvelles recrues de l’APR, telles que : Ndèye Ticket Ndiaye, et Ndèye Awa Mbaye.

1 Comment

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.