L’Iran organise un pèlerinage CHIITE pour les personnes atteintes de CANCER

L’Iran organise un pèlerinage CHIITE pour les personnes atteintes de CANCER

Le cancer prive les malades du cours habituel de la vie, mais il ne peut s’opposer à l’essor de leur vie spirituelle. C’est pourquoi l’Iran organise un pèlerinage de patients oncologiques dans les lieux saints chiites en Irak. Aider ceux qui sont atteints du cancer, ce n’est pas seulement un traitement purement médical. Quand la médecine semble être impuissante face à cette maladie terrible, c’est la force de l’esprit qui peut faire renaître l’espoir : 60 patients oncologiques inguérissables en provenance de 25 provinces iraniennes s’apprêtent à participer à un pèlerinage dans les lieux saints chiites en Irak.

Cette mission spirituelle particulière débutera le 22 février prochain, jour qui marquera le 38e anniversaire de la victoire de la révolution islamique en Iran. Pendant une semaine, les pèlerins visiteront les lieux saints chiites dans les villes irakiennes de Karbala, Najaf, Kazemiya et Samarra. Le pèlerinage est organisé par le fonds caritatif « Aides généreuses d’Ashura ». Les pèlerins ne partiront pas seuls : ils seront accompagnés de médecins, de sauveteurs et de volontaires.

Depuis 2013, le fonds a lancé un plan de cinq ans pour aider 15 000 malades oncologiques, signale le directeur du fonds Sardar Nasrollah Fathiyan dans une interview accordée aux médias iraniens. Actuellement, 1 200 médecins et 2 300 adjoints travaillent pour ce fonds. « Nous avons attiré non seulement des médecins, mais également beaucoup d’établissements, d’organisations et de représentants du monde culturel et sportif pour apporter du soutien aux malades inguérissables », a indiqué le directeur du fonds caritatif.

Selon lui, 13 millions de personnes souffrent aujourd’hui du cancer dans le monde entier, dont 90 000 à 100 000 habitent en Iran. Les données non-officielles dévoilent que près de 10 % des familles iraniennes tombent dans la pauvreté à cause des grandes dépenses qu’elles sont obligées de faire pour payer le traitement de leurs proches atteints de maladies oncologiques. « Et notre fonds est appelé à aider justement ces personnes. Nous payons pour les médicaments, le traitement et les soins. Nos médecins et assistants généreux aident et suivent les malades oncologiques », explique le directeur du fonds. Aujourd’hui, 30 hôpitaux et centres de réhabilitation sous l’égide du fonds caritatif « Aides généreuses d’Ashura » fonctionnent en Iran.

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…