dimanche , octobre 21 2018
Accueil / Contributions / MACKY SALL : LE TEMPS DE L’ACTION

MACKY SALL : LE TEMPS DE L’ACTION

YOONU YOOKUTE, expression d’une prospective politique lucide du président de la République a tracé le chemin d’un renouvellement économique ambitieux. Les pas accomplis depuis Juin 2012 sont fabuleux et autorisent tous les espoirs pour les jeunes sénégalais et leurs cadets qui usent aujourd’hui leurs savates sur les routes de l’école élémentaire. Cette progression élogieuse enregistrée après 06 années de gouvernance, a également forcé la confiance des bailleurs internationaux, autre pillier du financement de notre développement à coté des ressources endogènes . Ce potentiel sera renforcé par par l’exploitation  des énormes  gisements de gaz et de pétrole que Dieu a bien voulu verser dans notre bassin sédimentaire. Le président Macky dit:”le temps des urgences a cédé la place au temps des opportunités et au temps de l’action.”

La Couverture Maladie Universelle, le Programme de modernisation des Cités religieuses, les Bourses de sécurité familiale, le PUMA, le Promovilles le PDUC, à coté des agences de financement rapide dédiées à l’entrepreneuriat féminin et jeune, sont destinées au rétablissement de l ‘équité sociale et territoriale.Macky Sall projette encore:”le PSE doit être une passerelle pour permettre aux générations futures de résorber le gap entrepreneurial. Aujourd’hui ce sont les jeunes du Sénégal porteurs de légitimes contestations qui reconnaissent dans cette orientation du chef de l’Etat. Sur le cap de 2035, il forme le voeu de sensibiliser notre jeunesse sur les opportunités ouvertzs par le Plan Sénégal qui, au plus haut point , pred en charge leur avenir. Pour ce faire, il s’agit de protèger la famille et, au premier plan, la femme qui st la gaedienne du foyer.
L e compartiment solidarité des politiques publiques renferme trois axes: la promotion des femmes,le développement de l’enfance,l’autonomie économique.Dans ce paquet,la promotion  des droits de l’enfant est central. Le Comité Intersectoriel National de protection de ll’Enfant (CINPE) a permis l’installation d’infrastructures d’intervention: centre d’écoute, centre de premier accueil, équipement de daara. Aujourd’hui, avec le rapt d’enfants, ces organes sont fonctionnels dans l’intervention rapide et efficiencte. La ministre en charge de ce département est en phase avec les dispositions sectorielles du PSE. Des avancées notoires apparaissent, louées par les femmes rurales et urbaines. La promotion des droits de la femme, la prise en charge des femmes atteintes de fistules obstétricales on mis du baume dans le coeur des villageoises. La lutte contre la mendicité, en dépit des pillaillements des prédateurs en robe de maîtres coraniques., la santé nutritionnelle, les politiques d’allègement des travaux domestiques, l’accés des femmes au crédit aboutissant à la densification de l’entrepreneuriat féminin sont là pour libérer l’énergie des femmes indispensable au développement national. Nous pouvons dire que le temps de l’action est aussi celui de l’autonomie économique au féminin, c’est à dire l’éclosion d’un développement durable et inclusif dans lequel tous les sénégalais trouvent leur marque pour marcher vers le mieux-être
CHEIKH BACAR DIAGNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…