Modernisation de Tivaouane : Mansour Elimane Kane demande l’accélération du rythme des travaux

Modernisation de Tivaouane : Mansour Elimane Kane demande l’accélération du rythme des travaux

[template id= »821″]

Le ministre des  Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a effectué, hier, une visite de chantiers à Tivaouane dans le cadre du Programme d’urgence de 7 milliards de FCfa entamé en 2013.
Mansour Elimane Kane a ainsi constaté de visu l’état d’avancement des travaux de modernisation qu’il juge satisfaisant tout en demandant qu’un programme d’accélération soit mis en œuvre avant le prochain Gamou. Les travaux exécutés dans un souci de faire une bonne planification, avec une redéfinition des composantes même du programme spécial de modernisation de la ville, concernent surtout l’aménagement d’une zone de recasement du projet de structuration urbaine, l’aménagement de l’esplanade des mosquées, des travaux de voirie, l’extension du réseau électrique aux quartiers rattachés et lotissements périphériques, la réhabilitation de la préfecture, l’éclairage du stade municipal. Aussi, il avait été convenu d’actualiser le plan directeur d’urbanisme (Pdu) de Tivaouane qui en est d’ailleurs à sa dernière phase pour une estimation de 114 milliards de FCfa comme l’a indiqué Abdoulaye Rokhaya Wane, représentant du Khalife auprès du comité technique de suivi du programme. Mais, sur le terrain, les travaux sont à un niveau d’exécution très satisfaisant, a constaté le ministre Mansour Elimane Kane dont le seul souci, a-t-il souligné, « réside sur le fait que les délais d’achèvement de l’esplanade des mosquées ne soient pas respectés compte-tenu des modifications qui ont été apportées sur les caractéristiques de la salle de conférences et des ailes extérieures ».

Toutefois, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a demandé aux responsables de l’entreprise, qu’il compte d’ailleurs recevoir ce jeudi, d’élaborer un plan d’accélération des travaux pour atteindre un meilleur niveau d’exécution et pouvoir les achever tout au moins en fin février 2015.
Pour les voiries intérieures, les travaux sont réalisés à plus de 80% et devraient être achevés en fin décembre même si des craintes sont nourries sur deux bretelles situées dans des zones difficiles d’accès et qu’il convient de libérer certaines emprises et procéder au règlement de certaines impenses.

Dans la zone de recasement de 33 ha où nous avons trouvés des bulldozers en pleins travaux d’aménagement, plus de 500 parcelles vont y être attribuées pour des habitations et autres infrastructures sociales de base. A coté, il existe également un autre site de 90 ha réservé pour des lotissements administratifs.
Et, là dessus, le porte-parole du Khalife général des Tidianes, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, qui a reçu le ministre et sa délégation dont son collègue secrétaire d’Etat, Abdou Ndéné Sall, en charge du secteur ferroviaire, a beaucoup insisté sur la diligence qu’il convient d’accorder aux travaux d’aménagement et de lotissement de ces deux zones pour satisfaire les demandeurs de parcelles à usage d’habitation et les potentiels investisseurs désirant s’installer dans la cité religieuse.
Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine qui a manifesté sa satisfaction du travail abattu jusque-là, a néanmoins souhaité que des efforts supplémentaires soient consentis avant le prochain Gamou, surtout pour les travaux de l’esplanade des mosquées.

 

 

SOURCE SOLEIL

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…