BBY THIES

Ndèye Fatou NDIAYE, présidente de l’union des femmes de Notto Diobass, reçoit les techniciens du PGDT

Ndèye Fatou NDIAYE, présidente  de l’union des femmes de Notto Diobass, reçoit les techniciens du PGDT
Negoce

Ndèye Fatou NDIAYE, présidente  de l’union des femmes de Notto Diobass, reçoit les techniciens du projet de Gestion Durable des Terres.

 

Les techniciens du Projet de Gestion Durable des Terres(GDT) ont été, ce samedi 24 septembre 2016, les hôtes du village de Thiakhol, localité située dans la commune de Notto. Ils ont été reçus par la présidente de l’Union des femmes, Madame Ndèye Fatou Ndiaye, en présence de M. Mamadou Theodore Taye, représentant le maire Alioune SARR.

Les responsables du projet sont revenus sur ses objectifs en ces termes : « Le projet a pour but le reboisement dans les communes. Ces localités jadis vertes ont subi les effets du changement climatique. Si nos équipes agissent pour restaurer les espèces en voie de disparition au Sénégal, elles le font aussi pour préserver les forêts du pays en organisant chaque année des reboisements de grande ampleur de différentes espèces, en créant des pépinières communautaires. Notto Nous sommes satisfaits des vergers visités ici à Notto, car les perspectives sont prometteuses. »ndeye-fatou-01

La présidente du projet a tenu ces propos : « Le projet de gestion durable des terres (2011/2016) est une opération test, mise en place par l’Etat du Sénégal grâce à l’aide financière non remboursable du Fonds Mondial pour l’environnement (FEM). Il a pour objectif principal de « lutter contre la dégradation des sols, d’accroître et de soutenir la productivité agricole, de protéger et de remettre en état, les fonctions et services des écosystèmes dans les zones agro écologiques prioritaires ». Le projet est bénéfique pour la commune car aujourd’hui plus 15 femmes et manœuvres travaillent dans la pépinière communautaire. Le projet polarise les 67 villages de la commune. Notre problème majeur reste l’eau, car la pépinière en demande beaucoup. C’est le lieu pour nous de remercier le maire Alioune SARR, qui nous soutient avec son conseil municipal. Nous demandons aux populations d’acheter les plants car nous en avons produit plus de 60.000. Parlant de la plateforme multifonctionnelle de Thiakhol Mme Ndèye Fatou NDIAYE soutient que le travail est effectif grâce à une subvention de l’ASPRODEB, mais aussi de l’engagement des femmes de notto. Nous faisons, dit-elle, de la panification pour la fédération des boulangers du Sénégal, nous transformons des céréales locales : mais, mil, niébé, lait et produisons même de la farine améliorée dénommée farine infantile dans le respect des normes d’hygiène requises. Nous faisons de la boisson, du sirop, du Café Touba et autres. Des commandes nous viennent des centres de santé comme celui de 10ème à Thiès. Nous sollicitons un autre local pour le séchage des produits finis. Le ministre du commerce Alioune SARR, par ailleurs maire de Notto DIOBASS a salué notre initiative, après avoir visité nos unités de transformation. Il nous a fait dons de machines pour nous motiver dans le travail. Tout ce que nous demandons c’est un soutien conséquent en ressources financières parce que nous rendons effectifs le plan Sénégal émergent et le PUDC en milieu rural. »ndeye-fatou-04

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…