BBY THIES

NOIX DE CAJOU : Le Sénégal souhaite porter sa PRODUCTION d’anacardes à 100 000 tonnes d’ici 2018

NOIX DE CAJOU : Le Sénégal souhaite porter sa PRODUCTION d’anacardes à 100 000 tonnes d’ici 2018

Les autorités sénégalaises ont indiqué vouloir faire passer, à 100 000 tonnes, la production nationale d’anacardes qui est actuellement de 40 000 tonnes. Cette annonce a été faite à l’occasion du forum annuel consacré à la commercialisation de l’anacarde. Organisé par le Cadre de concertation des opérateurs de la filière anacarde de la Casamance (COFAC) et l’Agence de régulation des marchés (ARM), ce forum a réuni, du 22 au 23 mars à Dakar, des acteurs de la filière anacarde venus du Sénégal, de la Gambie et de la Guinée-Bissau sur le thème « Développer le commerce des produits agricoles ».

« Eu égard à l’intérêt porté à l’anacarde, le Sénégal projette un potentiel de commercialisation qui va tourner autour de 100 000 tonnes, d’ici 2018 », a ainsi déclaré le directeur de cabinet du ministère du Commerce, du secteur informel, de la consommation et de la promotion des produits locaux, Augustin Yakhar Faye, lors de la cérémonie d’ouverture de ce forum. Si Dakar veut faire du développement de la filière anacarde une priorité, c’est surtout parce qu’elle est stratégique. « La filière anacarde a pris une place importante au Sénégal en termes de revenus monétaires au niveau des producteurs depuis 1970 », a poursuivi le responsable. Principalement cultivée dans le bassin de la Casamance, en l’occurrence à Ziguinchor, Sédhiou et Kolda, l’anacarde dont le pays est 15ème producteur mondial, rapporte aux producteurs près de 20 milliards de revenus et génère 220 000 emplois.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage