OR : La demande mondiale D’OR connait sa plus grande BAISSE trimestrielle depuis 2009 (rapport)

OR :  La demande mondiale D’OR connait sa plus grande BAISSE trimestrielle depuis 2009 (rapport)
Negoce

 Selon un nouveau rapport du World Gold Council (WGC), la demande mondiale d’or a connu une forte baisse de 9% au troisième trimestre de l’année, atteignant 915 tonnes.C’est sa plus grande baisse depuis le troisième trimestre 2009 où elle a diminué à 878,9 tonnes. Dans le même temps, la demande depuis le début de l’année 2017 était également faible, baissant de 12% en glissement annuel. Selon le WGC, la principale raison de cette chute est la baisse de 25% à 114,9 tonnes de la demande de bijouterie en Inde après quatre trimestres consécutifs de croissance. En outre, la demande de pièces et lingots du pays asiatique, deuxième plus grand acheteur mondial derrière la Chine, a aussi diminué de 23% à 31 tonnes.

Alors que l’industrie aurifère indienne a dû jouer avec de nombreuses mesures de lutte contre le marché noir, du côté de la Chine, la situation était différente. Le plus grand acheteur d’or au monde a vu la demande de ses acheteurs croître de 13% pour la bijouterie à 159,3 tonnes et de 57% pour les pièces et lingots à 64,3 tonnes. Toutefois, le marché chinois est resté à des niveaux faibles comparativement aux cinq (5) dernières années.  «Les premiers signes de reprise sont intervenus vers la fin du mois d’août, où se tient l’équivalent de la Saint-Valentin chinoise. Cela a été suivi par le festival d’automne, qui est l’occasion pour certains parents d’acheter de l’or à leurs enfants, censés leur apporter bonheur et chance.», explique le rapport.

UNE OFFRE EN LÉGÈRE BAISSE

Entre juillet et septembre 2017, l’offre mondiale d’or a connu une légère baisse de 2%. La production minière a baissé de 1% en glissement annuel à 841 tonnes (pendant que l’or recyclé a chuté de 6% à 315,4 tonnes). Du début de l’année à la fin du troisième trimestre, elle a atteint 2 420 tonnes. La production de la Chine, leader mondial, a connu une cinquième diminution en glissement annuel consécutive au troisième trimestre. Comme autres facteurs négatifs, le WGC a cité le litige entre Acacia Mining et le gouvernement tanzanien, qui a ralenti la production de la compagnie et une baisse de 15% de la production du Burkina Faso à cause des mines Inata et Essakane. Si plusieurs mines sont entrées en production dans différents pays comme l’Argentine, le Canada, d’autres devraient franchir ce cap au quatrième trimestre en Russie, au Burkina Faso (Houndé), ce qui augure de bonnes perspectives.  En Afrique, les plus grands pays producteurs d’or comprennent l’Afrique du Sud, le Ghana, le Soudan, le Mali, la Tanzanie, le Burkina Faso, ou encore la Côte d’Ivoire. Le prix de l’once d’or tourne autour des 1 280 $.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…