août 23, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

(Vidéo) JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME : La Fort la célèbre autrement

thies massage

La Fédération des organisations républicaines de Thiès (Fort) a choisi de célébrer la journée internationale de la femme autrement. Selon son coordonnateur Ousseynou Diouf, « le mouvement a préféré être plus utile que le folklore, en se rendant auprès des nécessiteuses, pour leur venir en aide dans leurs moments de difficultés ».

Joignant l’acte à la parole, la fédération a fait le tour des maternités pour offrir des dons aux femmes qui viennent d’accoucher ce jour du 8 mars. « A ces femmes, nous avons remis des détergents, du savon, des couches, un peu d’argent, entre autres ». Cette randonnée dans les structures sanitaires de la ville a donné l’occasion au coordonnateur Ousseynou Diouf de se dire très ému de voir une jeune fille âgée seulement de 14 ans, sauvagement agressé par des bergers qui l’ont violée aux environs de Ngoundiane (département de Thiès). « C’est triste vraiment et cela fait mal au cœur, car c’est presque une fillette qui a subi des douleurs jusque dans sa chair. Alors, nous nous proposons de lui venir en aide et lui procurerons un avocat pour que justice lui soit rendue », a-t-il ajouté.

Ousseynou Diouf promet également que cette activité de la Fort ne se limitera pas à cette année 2017 seulement. « Nous allons pérenniser nos actions en direction du 8 Mars de chaque année, étant entendu qu’au cours de notre assemblée générale constitutive, nous avions dit que nous ne pourrons faire de la politique sans être auprès des populations pour les assister et les soutenir. C’est cela notre politique sociale, même si nous ne disposons pas de moyens conséquents. Cependant, nous croyons à ce que nous faisons et cela nous renforce dans notre conviction », à en croire Ousseynou Diouf qui ajoute le bénévolat dans lequel souscrivent ses camarades de la Fort.

Selon lui, la Fort est déjà assez représentative à Thiès. « Nous comptons déjà plus de 100 cellules et c’est déjà beaucoup ». a la question de savoir si le mouvement fera cavalier seul aux prochaines législatives, son coordonnateur répond que le moment venu, il avisera. « Car, pour le moment, nous sommes à la phase de fédération et qui dit fédérer, dit massifier. Ce qui signifie qu’il nous faut engranger le maximum de camarades ». Ousseynou Diouf a voulu lever toute équivoque : « Nous n’avons pas créé ce mouvement pour mettre des battons dans les roues du président Macky Sall. Nous sommes de son camp et il faut qu’il soit cl air dans les esprits. Mais aussi, cela n’empêche pas que si nous voyons quelque chose qui est porte-à-faux avec notre vision, nous aviserons », dit-il avant d’ajouter que la Fort, ouverte à toute sorte de collaboration, prendra langue avec tous les responsables Apr de la commune et du département.

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…