BBY THIES

Pape Bassirou DIOP: « Depuis la visite à Thiès du ministre des collectivités locales Abdoulaye Diouf SARR, nous avons eu des doutes sur l’attitude de Talla Sylla ».

Pape Bassirou DIOP: « Depuis la visite à Thiès du ministre des collectivités locales Abdoulaye Diouf SARR, nous avons eu des doutes sur l’attitude de Talla Sylla ».


Le maire de la commune de Thiès-Est, chargé de la diaspora dans le parti Rewmi, Pape Bassirou DIOP, était l’invité de
notre émission « l’actualité à chaud ». Une occasion pour lui de revenir sur le différent Talla SYLLA- Idrissa SECK.

Il s’est exprimé en ces termes : « Nous vivons le mois béni du ramadan, aussi permettez-moi de remercier les populations thiéssoises et de leur demander pardon. Talla Sylla doit remercier Idy qui lui a permis de faire un retour sur le plan
politique national. Je vous rafraîchis la mémoire en disant que lorsque Talla SYLLA, est revenu des Etats Unis, 20 jours avant les élections locales de 2014, il est venu me voir pour me dire que c’est Idy qui lui avait demandé de venir me voir parce que j’étais le coordonnateur et en même temps le mandataire de la commune de Thiès-Est dont je suis
le maire pour la deuxième fois, grâce à Idrissa SECK qui m’a renouvelé sa confiance . Alors j’ai reçu Talla SYLLA chez moi et je l’ai mis en troisième position sur notre liste majoritaire de la coalition « And Défar Thiès » donc si je l’avais mis à la 25 ème position sur la liste, il ne serait jamais maire de la ville de Thiès. Mais j’ai vu qu’au début, il s’absentait toujours aux réunions. Depuis la visite à Thiès, du ministre des collectivités locales, le maire de la commune de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr, nous avons commencé à douter de Talla Sylla. Mais on n’a pas peur, au contraire nous continuons notre travail. Nous remercions les militants et sympathisants de la diaspora, ceux qui sont aux états unis, en Italie, en France, en Espagne et à travers les pays d’Afriques, pour leur engagement dans le parti Rewmi.

Nous sommes en train d’installer dans la diaspora, plus de 54 comités électoraux pour les prochaines échéances électorales. A propos du Deal dont Idy a parlé, c’est simple, il est un homme d’état, quand il parle de deal, c’est la libération de Karim qui a été déguisée avec le soi-disant dialogue. Idy avait dit tout au début que le pouvoir est entrain de tramer quelque chose. Et le résultat de ce deal c’est Karim Wade libéré et mis dans un avion qui l’attendait depuis deux jours avec le procureur de la république de Qatar, c’est ça le deal. Il ne s’agit pas des chefs religieux de ce pays, ni de Touba ni de Tivaouane ni de Yoff ni de la famille Omarienne ni de l’église. Il faut qu’on arrête de dire des insanités. C’est ça le deal international, rien d’autre. Nous allons travailler pour les thiéssois sous la direction d’Idrissa SECK qui porte cette ville dans ses entrailles et qui lui a valu toutes sortes d’humiliations politiques.

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…