août 17, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Par Abdoulaye Fall Mao- Lettre ouverte à son excellence à l’ambassadeur de la France au Sénégal

Par Abdoulaye  Fall Mao- Lettre ouverte à son excellence à l’ambassadeur de la France au Sénégal

CONTRIBUTION DE L’APDR-LES PATRIOTES
Lettre ouverte à son excellence, l’ambassadeur de la France au Sénégal
Le cas Lamine Diack, La france maintient sa position de leadership colonialiste
Pourquoi ?
-elles décident de ce que nous mangeons, de ce que nous portons et de ce que nous faisons ;
-elles nous imposent le travail que nous faisons et la vie que nous menons ;
-elles nous cernent leur culture, leur iconographie et leur idéologie ;
-elles manifestent leur dicta pour discréditer et nuire les peuples Africains.

Leurs attitudes sont multiples de nuisance incommensurable. Le cas du Sénégalais Monsieur Lamine DIACK ex Président de l’IAAF, illustre les complots déguisés dirigés contre les cadres Africains par une mafia européenne et comme nous le rappelle LADAGE .
Les grandes Nations trônent leur puissance sur les pays d’Afrique. Elles se parent d’un luxe tapageur et érigent des infrastructures et des holdings flamboyants à leur manière. De plus en plus, elles intercèdent dans les politiques définies par les chefs d’Etat africains et en contrôlent des pans entiers de la société qui relèvent au paravent du domaine public.
L’APDR, marquée par le préjudice subis par notre compatriote Monsieur Lamine DIACK a décrypté les mobiles pour lesquels la justice française s’acharne sur lui pour le contraindre de sortir du territoire français, mesure au relent d’un complot orchestré par des lobbies mafieux tapis au sein de l’IAAF pour nuire à la crédibilité à l’expérience de Monsieur DIACK.
L’APDR estime que le seul tort de Monsieur Lamine DIACK est d’être à la tête d’une si grande et prestigieuse institution en tant que noir, africain et particulièrement sénégalais.
Elle retient dans ses analyses que les accusations portées sur la personne du président Monsieur Lamine DIACK par rapport aux séries de forfaitures du Suisse Sepp BLATHER (balle à terre) et le français Monsieur Michel Platini (PLAT-FINI) tous deux européens blancs.
Ces accusations non fondées justifient à suffisance leur volonté d’effacer à jamais les loyaux services rendus au monde de l’athlétisme et ranger dans les tiroirs des oubliettes les mérites de Monsieur Lamine DIACK. Ces mammouths dans leur scénario honteux, plein d’ironies confirment la déchéance morale qui qualifie leurs comportements d’amertume, de chagrin, de déception, de dégoût, de déplaisir, de désagrément et de la déconvenue
L’APDR-les patriotes, se réjouit de la façon émérite dont le Président Lamine DIACK a fait montre durant son séjour à la tête de la prestigieuse institution. Il a marqué de manière fulgurante le développement de l’IAAF. Les personnes de bonne foi du monde de l’athlétisme, sans discrimination lui ont toujours adressé des satisfaisies, convaincu qu’aucun européen ou américain ne peut se substituer à sa bonne gestion dans la gouvernance de l’IAAF.
Au Sénégal, malgré les révélations scandaleuses notées dans le financement de certains partis politiques de l’opposition et certains démembrements de la société civile pour combattre le pouvoir en place en 2012 n’altèrent en rien la sympathie que lui vouent les Sénégalais.
l’APDR dans ce dossier reste persuader qu’avec la force de la vérité conjuguée à l’esprit de la convergence des idéaux de justice, une intelligence de loin plus effective et plus efficiente tel un esprit saint fera valoir ses lettres de noblesse dans l’organisation, la motivation vers la levée irréversible de la mesure pudique infligée par les autorités françaises à Monsieur Lamine Diack.
C’est pourquoi, l’APDR les patriotes à choisi de se relancer plus que jamais et de s’inviter au débat et exhorte tous les Africains et particulièrement aux sénégalais à prendre leurs responsabilités pour amorcer les réorientations nécessaires en vue de défendre les intérêts moraux de l’Afrique face aux jeux politiques perfides de l’occident.
Nos leaders politiques doivent rompre avec l’ordre ancien, dont le défaut est le mimétisme à l’égard des pays européens de référence en particulier au détriment des réalités nouvelles de nos pays et des demandes formulées par la masse populaire. L’œuvre grandiose de Monsieur Diack indexée sur le plan de l’organisation administrative et financière de l’IAAF restera graver à l’encre indélébile dans l’agenda de l’athlétisme mondial.
Malgré ses certains faits courageux au sein de l’IAAF riment avec les vertus et valeurs cardinales de la nation sénégalaise, sa présence aux jeux olympiques de RIO ne devait souffrir d’aucune restriction à l’ouverture comme à la fermeture des dits jeux. Car, y a des choses que la respectabilité interdit surtout à l’endroit des hautes autorités du rang de Monsieur Lamine Diack en sus de ses errements à l’égard de son peuple, s’est donné corps et âme à l’athlétisme mondiale.
L’APDR (les patriotes) invite tous les patriotes à oublier pour un moment leur sentiment partisan et inscrire leurs actions dans le sens de la sauvegarde des idéaux de liberté, de notoriété, de paix mais surtout de souveraineté de l’Afrique en général et ses pays en particulier.
Là est le besoin objectif pour lequel nous devons être prêts à atteindre ?
Elle est difficile mais pas impossible à solutionner ; pour décréter ou déclarer la chose hors de portée justifiant indûment des préjugés politiques. Sans laxisme agissons pour être en connivence avec notre noble devise (UN PEUPLE – UN BUT- UNE FOI).
Au demeurant, la nouvelle politique Africaine exige l’acceptation de deux évidences :
Le retrait irréversible des idéologies politiques occidentales paupérisées et étiolées par les arcanes du pouvoir, pour moraliser les relations réciproques et assainir l’espace de la coopération Afrique-occident. Cet espace dont nous portons l’entière responsabilité.
La libération des énergies latentes qui sommeillent en nous pour jouer le rôle de sentinelles, d’animateurs et de prosélytes qui sied par rapport à nos valeurs cardinales.
Pour toutes ces raisons, l’APDR (les patriotes) prône la révolution des comportements et des mentalités : levier puissant pour lever l’équivoque qui gangrène le traitement indexé sur la personne de Monsieur Lamine Diack.
L’APDR, demande la mobilisation des avant-gardistes autour de Monsieur le président Lamine Diack pour stopper et briser la chaine de l’impérialisme qui continue de marginaliser les peuples Africains.
L’APDR les patriotes exhorte le gouvernement par le billet de son excellence Monsieur le Président de la République du Sénégal à peser de tout son poids pour faire lever la mesure injuste qui porte entrave aux libertés de Monsieur Lamine Diack. Elle ne peut accepter et comprendre que la France ne puisse regretter ses erreurs du passé commis sur le continent Africain particulièrement sur le Sénégal.

« La République d’Abord »

Abdoulaye FALL Mao
Président de l’APDR
Tél : 77 655 56 73
70 947 774 90

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…