lundi , juillet 23 2018
Accueil / Article du jour / Ibrahima Macodou Fall relève le défi du Renouveau industriel (Par Cheikh Bacar Diagne)

Ibrahima Macodou Fall relève le défi du Renouveau industriel (Par Cheikh Bacar Diagne)

Que de vaines tentatives pour saboter et saborder la NSTS. Contre vents et marées, convoitise et étourdissement moral, Ibrahima Macodou Fall a maintenu debout sa société qui fait la fierté de l’industrie textile nationale. Subversions politiciennes, manipulations populistes, rien n’a été épargné pour lui faire mordre la poussière. Le Garmi a traduit dans son business, les vertus guerrières de ses aïeux : l’endurance, le courage et l’éthique de la responsabilité dans le management. Le tout encadré et balisé par un capital spirituel, solide et une confiance inébranlable en la justice divine. Le coran affiche : « inna sa’youkoum lechata : vos efforts seront certes récompensés ». Depuis l’avènement de la seconde alternance sous les couleurs du Yokouté, le Sénégal  a effectué un grand bond dans l’ouverture aux opportunités d’affaires. Militant déterminé de la transformation structurelle de l’économie nationale à travers son secteur d’intervention la filière textile moteur de croissance et de développement, il a fait de la NSTS un outil de performance à forte capacité d’exportation et d’attraction d’investissement.

Ce climat des affaires propice aux investissements privés étrangers a été instauré par le Président Macky Sall et, les pas accomplis depuis 2013 sont fabuleux. Le premier acte a été le Programme de réforme de l’environnement des affaires (PREAC), validé en conseil présidentiel le 14 Décembre 2012. Ainsi les ambitions du Président Macky Sall de faire du secteur privé national un moteur de la création de richesses et d’emplois trouve une réponse adéquate dans la compétitivité de l’industrie textile  coachée par Ibrahima Macodou Fall. Toutes les populations de Thiès et du Sénégal souhaitent que ce nouveau partenariat avec le Maroc, un pays frère comme disait sa majesté le roi HASSAN II, et dans un secteur aussi porteur de plus-value que le textile, soit une source d’opportunités pour la richesse nationale et l’emploi des jeunes.  Je terminerai par ce verset du coran  sourate AL HAJJ verset 39 : « Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués de se défendre, parce que vraiment ils sont lésés ; et Allah est certes Capable de les secourir ». Que le secours d’Allah, promis aux citoyens attaqués et lésés, accompagne ce grand thiessois dans toutes ses entreprises. Avec ses parents et frères marocains qui sont entrain de marquer avec force le renouveau entrepreneurial africain pour le bonheur des africains.

A PROPOS DE babacar Diouf

Voir aussi

PHARMACIE DE GARDE À THIÈS : DU 21 AU 28 JUILLET 20158

Partagez sur Whatshapp Cayor : Dr Alexandre Silva, tél : 33 952 03 03, Rue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…