juillet 27, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

PÉTROLE : L’OPEP envisage d’imposer des QUOTAS de réduction à la Libye et au Nigéria (Officiel)

PÉTROLE : L’OPEP envisage d’imposer des QUOTAS de réduction à la Libye et au Nigéria (Officiel)
BBY THIES

La question de l’inondation du marché pétrolier par les deux (2) pays de l’OPEP exemptés de réduction de production, inquiète de plus en plus le cartel qui, selon un de ses délégués, envisage sérieusement de leur appliquer un quota de réduction« Nous envisageons de plafonner la production de la Libye et du Nigéria (…) Celle du Nigéria est un véritable casse-tête pour nous », a expliqué le délégué au Wall Street Journal. Et d’ajouter que la production de ces deux (2) pays complique les efforts fournis par l’OPEP pour redresser le marché. D’après Oil Price, de nombreux délégués de l’OPEP ont exposé, depuis le début de la reprise de la production dans ces deux (2) pays, le danger qu’il y a les laisser poursuivre.

Au Nigéria, l’industrie présente de bons signes de croissance. Après l’embellie des dernières semaines en raison du recul des attaques sur les installations de production, un nouveau groupe de militants vient d’annoncer qu’il dépose les armes. Platts annonce déjà une forte remontée lors des prochaines semaines, soulignant que la production est passée à 1,68 million b/j en mai soit le niveau élevé depuis la réouverture des exportations de Forcados en octobre. D’ailleurs, au terme du mois de juillet, le pays va retrouver sa place de plus grand exportateur africain avec 1,84 million b/j.

Quant à la Libye, sa production a atteint la barre du million de barils par jour en fin juin, son plus haut niveau en quatr (4)e ans, contre une moyenne de 730 000 b/j le mois précédent, selon des sources secondaires de l’OPEP. Ce sont ces deux (2) pays qui ont, pour l’essentiel, porté l’arrivée de la production de l’OPEP à 32,72 millions b/j au terme du mois de juin, son plus haut niveau depuis le début de l’année. Un état de choses qui a favorisé la descente du prix du pétrole à son plus bas niveau depuis août dernier et l’a précipité dans un bear market.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…