août 17, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Point de Presse: Selon les conseillers du Parti Rewmi « Thiès Ville est sous délégation spéciale et Talla Sylla en est le Président »

Les conseillers du Parti Rewmi ont tenu ce samedi 1er Avril 2017, un point de presse au Cyber Campus, pour se prononcer sur le blocage de la session budgétaire du conseil de la ville. Selon le porte-parole du jour, Lamine Diallo, « Etat central a mis Thiès Ville sous délégation spéciale et Talla Sylla au rang de président ».

Point de Presse: Selon les conseillers du Parti Rewmi « Thiès Ville est sous délégation spéciale et Talla Sylla en est le Président »

Les sessions budgétaires de la mairie de ville de Thiès continuent de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Pour cette énième rencontre, les conseillers du Parti Rewmi se sont encore distingués du fait de la non présentation, par le maire Talla Sylla, du compte administratif qui doit précéder le vote du budget de l’institution municipale. C’est ainsi que la décision tant redoutée, à savoir le placement de Thiès Ville sous délégation spéciale, est tombée comme un couperet. Du moins, à en croire le maire de Thiès-Nord Lamine Diallo, porte-parole du jour qui, au terme de leur conférence de presse sur le sujet, a souligné leur déception « face au refus de Talla Sylla de présenter le compte administratif pour qu’on puisse voter le budget ».

Et d’ajouter que par conséquent, les 45 conseillers qu’ils sont et signataires d’une lettre de demande de tenue d’une session pour le vote du budget, qui a été adressé  au service déconcentré de l’Etat et au maire de la ville « avons un problème, car il n’a pas daigné donner suite à notre missive. Il n’a pas non plus convoqué le conseil municipal ». Poursuivant, il a indiqué que Talla Sylla aura un budget qui sera élaboré et approuvé par le préfet du département de Thiès Alioune Badara Samb.

« Ce qui sera une violation de l’organe délibérant au profit de l’organe exécutif ». Revenant sur l’ordre du jour, Lamine Diallo dira qu’il n’y a une seule lecture à faire de la situation. « L’Etat central a mis Thiès Ville sous délégation spéciale et Talla Sylla a été installé à la tête comme président. Il est temps d’avoir une autre vision des choses », interpellant ainsi les Thiessois sur les pratiques « d’un maire incapable de fournir un compte administratif et qui nous tympanise avec les audiences publiques tous les six mois » dixit Lamine Diallo porte parole des conseillers du parti  Rewmi.

thiesinfohalf

3 Comments

  1. Anonyme

    Talla sylla roule pour Macky
    mais la reponse c’est au mois de juillet il saura si c’est le prefet qui vote ou les populations qui votent

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…