POLÉMIQUE AUTOUR DU MANDAT PRÉSIDENTIEL : Quelle formule pour couper la poire en deux ?

POLÉMIQUE AUTOUR DU MANDAT PRÉSIDENTIEL : Quelle formule pour couper la poire en deux ?
Negoce

[template id= »821″][template id= »821″]

 

La polémique fait rage autour du mandat du Président de la République. Un sujet agité par les acteurs politiques, relayé quotidiennement par les médias. Le problème ne devrait pas être, ni pour le Président Macky Sall ni pour personne d’autre, de se dédire, en faisant du ‘’wax waxeet’’. La gestion d’un état  demande un niveau  de responsabilité et de grandeur d’esprit qui  dépasse largement le simple respect d’une parole qui pourrait coûter  cher, au propre comme au figuré, à tout un peuple. Quelle honte y a-t-il à renoncer à un projet si on se rend compte de son impertinence ? « L’erreur est humaine, persister est diabolique ». Comment un Président de la République peut-il entreprendre des réformes constitutionnelles avec comme objectif unique d’éviter le ‘’wax waxeet’’ ?  Si des réformes sont nécessaires, alors réformons, mais dans le sens de la consolidation de la stabilité sociale et politique de notre pays, car en définitive, c’est de cela qu’il s’agit.

La question du ‘’Président- chef de Parti’’ continue à alimenter les débats tout comme la question du mandat présidentiel. Nous pensons qu’une réforme qui proposerait un mandat de huit(08) ans, non renouvelable, pourrait prendre en charge ces deux préoccupations et clore définitivement le débat. Cette  proposition aurait l’avantage de permettre au Président de la République de se libérer de ses charges de secrétaire général de son parti et de se consacrer aux besoins de l’Etat et aux populations, en même temps qu’elle permet  d’espacer des élections trop onéreuses pour le pays.

Abibou DIALLO

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…