BBY THIES

Polémiques autour du lotissement de Tiapong, à la ZAC de Nguinth

La décision du Prefet de Thies contestée

Polémiques autour du lotissement de Tiapong, à la ZAC de Nguinth

On s’achemine lentement mais inévitablement vers un conflit foncier entre le préfet du département de Thiès et les présidents de commissions domaniales des trois communes d’arrondissements. Ces derniers accusent le chef de l’exécutif départemental, d’avoir violé les dispositions de l’acte 3 de la décentralisation en attribuant le lotissement de Tiapong sis à la Zac de Nguinth à la mairie de ville. En point de presse ce lundi 24 octobre 2016, les représentants des communes ont rejeté en bloc, cette décision du préfet notifiée au chef de la subdivision régionale de l’urbanisme.

Cheikh KA, président de la commission domaniale de Thiès-Nord, Souleye NDIAYE, de Thiès-Ouest, et Matar DIOUF de Thiès-Est ont fustigé la décision du préfet Alioune Badara SAMB qui, selon eux, devait jouer le rôle de régulateur entre lui et ses collègues sous-préfets. Selon Cheikh KA, porte-parole du jour, on s’inquiète pour l’instrumentalisation des institutions à des fins politiques. Comment le préfet d’alors Oumar BALDE, dans la dévolution, avait attribué le lotissement de Tiapong à la mairie Nord, et que le préfet du département de Thiès puisse aujourd’hui remettre en cause ce travail qui a été fait conformément aux textes de l’acte trois. Nous considérons qu’il a violé la loi et qu’il doit se reprendre pendant qu’il est encore temps. Autrement, nous allons dérouler un plan d’action face à ses dérives. Tout cela se résume en un mot : c’est l’acte 2 de Talla SYLLA, qui a été mis en branle pour détruire les maires rewmistes et ça ne passera pas parce que les Thiéssois sont fidèles à Idrissa SECK, et vont mener le combat pour la restitution de ces lotissements aux ayants-droit que sont les communes. »

Dans un ton très ferme, les concernés ont dit d’emblée se concerter pour un plan d’action afin de mettre fin à cette défaillance qui a conduit à ce qu’ils appellent « volte-face » de Talla SYLLA, à l’égard de leur leader, Idrissa SECK.

Negoce

1 Comment

  1. Thies nord

    Vous nous cassez les oreilles. Allez travailler au lieu de chercher à vous partager les champs des autres.
    Vous êtes allés chercher Talla sans bruit et l’avez élu sur ordre de sa majesté, allez donc régler vos problèmes avec sa majesté!

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…