BBY THIES

Politique : le parti Rewmi et le PDS appellent à l’unité pour imposer la cohabitation à Macky Sall (Voir Vidéo)

Comme un mot d’ordre ou un cri de guerre, Lamine Diallo, Pape Bassirou Diop et Ousseynou Guèye du parti Rew MI d’Idrissa Seck et Mamadou Lamine Massaly du Pds de Maître Abdoulaye Wade ont tous bâti leur intervention autour de la nécessaire unité des leaders de l’opposition pour aller aux élections législatives du 30 juillet 2017. Mais tous ont parlé d’une unité sincère qui est la seule capable, selon le maire de Thiès-nord, de « faire triompher l’opposition pour imposer la cohabitation à Macky Sall ».  « Ces élections sont celles de toute l’opposition sénégalaise et donc il faut les réussir ou périr », a-t-il martelé.

thiesinfohalf

 

 

Pape Bassirou Diop, maire de Thiès-est, a embouché la même trompette en insistant sur cette unité sans laquelle  il serait illusoire de penser à une victoire.

« Mbooloo moy doole », a lancé Mamadou Lamine Massaly du Parti démocratique sénégalais (Pds), présent à la rencontre. Il demande « la massification de tous les leaders de l’opposition pour faire face à ces hirondelles sans ailes ni plumes de Macky Sall et de sa coalition ». A ceux qui pourraient s’étonner de sa présence à ce meeting, Massaly a expliqué : « Nous sommes des montres réglées à l’heure de Me Abdoulaye Wade qui nous a demandé de travailler avec tous les leaders de la Coalition Manko Wattu Sénégal ».

Pour sa part, Ousseynou Guèye, au nom des jeunes de RewMi, a renouvelé leur confiance en leur leader Idrissa Seck, non sans lancer des flèches incendiaires à l’actuel maire Talla Sylla « qui veut faire de Thiès un fond de commerce. Mais qu’il sache que les thièssois l’ont rejeté parce qu’il a trahi et que ces derniers n’aiment la trahison ».

BBY THIES

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.