POUR LE CIO : Ce sera  »tolérance ZERO » envers les TRICHEURS

POUR LE CIO :  Ce sera  »tolérance ZERO » envers les TRICHEURS
Negoce

 

Le Comité international olympique (CIO), par la voix de son président Thomas Bach, promet ce lundi une « tolérance zéro » sur le dopage à grande échelle dans le monde de l’athlétisme.

Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, a déclaré ce lundi s’être entretenu avec le directeur général de l’Agence mondiale antidopage (AMA), Craig Reedie, et faire pleinement confiance à l’AMA pour mener des investigations approfondies après que le Sunday Times britannique et le groupe allemand de radio-diffusion ARD/WDR ont rapporté dimanche s’être procuré des informations confidentielles de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) alimentant des soupçons de dopage à grande échelle dans le monde de l’athlé pendant de nombreuses années.

« Je n’ai pas d’informations sur des allégations précises: quels athlètes sont concernés, quelles compétitions », a dit Bach. Il a aussi assuré que le CIO pratiquerait la « tolérance zéro » si des résultats enregistrés lors des Jeux Olympiques étaient mis en cause. « Mais à ce stade, nous n’avons rien de plus que des allégations et nous devons respecter la présomption d’innocence des athlètes », a-t-il poursuivi.

Selon le Sunday Times et ARD/WDR, des coureurs de fond soupçonnés de dopage ont remporté un tiers des médailles aux JO et aux championnats du monde au cours de la période concernée. Ces deux médias n’affirment pas que certains athlètes ont échoué aux tests antidopage mais seulement que les résultats des tests sanguins étudiés sont « anormaux », ce qui pourrait dans certains cas être le signe d’un dopage.

Source  : Sport.fr

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…