BBY THIES

« Pour rafraîchir la mémoire à Lamine Diallo »: Réponse du cabinet du maire Talla Sylla

« Pour rafraîchir la mémoire à Lamine Diallo »:  Réponse du cabinet du maire Talla Sylla

Les Thièssois et Thièssoises méritent le respect.

L’interview en langue  nationale oulolof du Conseiller Lamine Diallo méritait-elle une réponse ? Non, parce qu’une réaction de ce type à la limite agace les honnêtes citoyens de la Ville de Thiès. Oui, parce que son contenu est marqué par des contrevérités qui témoignent d’un état d’esprit malhonnête pour satisfaire un individu. Un démenti le plus formel et catégorique à l’ensemble des allégations mensongères contenues dans ses réponses aux questions du journaliste, doit être apporté.

L’honnêteté intellectuelle voudrait qu’en relatant les propos de quelqu’un qu’on soit le plus fidèle de la vérité. Tel n’est pas le cas dans l’interview du Conseiller Lamine Diallo. Ce qui nous oblige à rétablir la vérité des faits.

Monsieur Lamine Diallo a certainement oublié que la première session ordinaire de l’année 2017 était présidée par Madame la Première Adjointe au Maire en présence de l’Adjoint au Préfet. De retour de mission, le Maire Talla Sylla s’était félicité de la bonne tenue de cette réunion et avait  largement communiqué sur le blocage. Mais comme la répétition est pédagogique, il n’est pas superflu de rafraîchir la mémoire à Lamine Diallo.

Le blocage de la première session du Conseil de Ville de l’année 2017, est le fait des conseillers de rewmi qui exigeaient l’examen du compte de gestion du Receveur, Percepteur Municipal (RPM) de Thiès, avant l’examen du compte administratif de l’exercice 2015. Compte tenu du fait de l’absence du Receveur Percepteur Municipal, Madame le Maire, Présidente de séance avait proposé le report de ce point de l’ordre du jour. Ce que les conseillers de rewmi ne voulaient pas entendre. C’est cette exigence qui a bloqué le conseil. Nous n’allons pas entrer dans les détails, mais comment quelqu’un qui n’est pas responsable des écritures du compte de gestion du RPM peut-il les défendre en l’absence de ce dernier ?

Pour en revenir aux propos du Maire Talla Sylla à l’occasion de la session ordinaire du Conseil de Ville du 19 novembre 2017, La déclaration de lamine Diallo est absolument dénuée de tout fondement et est de nature à porter gravement atteinte à l’honorabilité des conseillers de la Ville de Thiès. Lamine Diallo cherche à semer la confusion et la zizanie au sein des Thièssoises et Thièssois. Il se trompe d’époque et de cible.

Il est vrai qu’un groupe de conseillers de rewmi avait demandé au Maire de convoquer le Conseil de Ville. L’examen du courrier démontre le manque de sérieux des conseillers de rewmi. Sur feuille volante une liste de conseillers est jointe à la demande qui n’était pas datée et qui contenait des noms de personnes non connues sur la liste officielle des conseillers de la ville. La demande était de facto non recevable.

Malgré sa bonne volonté, les dispositions du Code Général des Collectivités locales ne permettaient plus au Maire de convoquer le Conseil de Ville. Cette situation est à la base de l’intervention du Préfet conformément à la loi.

2

Nous n’allons pas suivre Lamine Diallo dans ses diatribes. Cependant, il est bon de lui rappeler que de 2009 à 2013, seul le compte de l’année 2009 a été examiné en 2011.

Le Maire Talla Sylla voue un respect et une considération à tous les conseillers. Il est dans une logique de combat d’idée qui pourrait engendrer un intérêt pour les populations de la ville de Thiès.

 

 

Le Directeur de Cabinet du Maire

Thierno Lecompte Seck

 

 

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…