septembre 24, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

Pourquoi l’Afrique DOMINE le football chez les JEUNES, mais pas au plus HAUT niveau

Pourquoi l’Afrique DOMINE le football chez les JEUNES, mais pas au plus HAUT niveau

Le Nigeria a battu le Mali en finale de la Coupe du monde des moins de 17 ans, le 8 novembre.  Dans les catégories de jeunes, le continent africain écrase les nations des autres continents. Le Nigeria a remporté pour la cinquième fois – un record – la Coupe du monde des joueurs de moins de 17 ans, le 8 novembre au Chili, en disposant du Mali en finale. Un coup d’oeil dans le rétroviseur suffit à se rendre compte que ce n’est pas un épiphénomène. C’est la 7e fois qu’un pays africain remporte cette compétition en 16 éditions.

Plus généralement, les équipes de jeunes du continent brillent dans toutes les grandes compétitions internationales. Aux Jeux Olympiques, où les entraîneurs doivent aligner des footballeurs de moins de 23 ans, le Nigeria et le Cameroun ont respectivement remporté le tournoi en 1996 et 2000. Le Ghana a lui remporté la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2009. Alors qu’à l’inverse en Coupe du monde, la vraie, jamais une sélection africaine n’a dépassé les quarts de finale.

Pourquoi ? 

  • «Certains expliquent que les équipes africaines falsifient l’âge de leurs joueurs dans les catégories de jeunes, ce qui leur donne un avantage. Cette année au tournoi des moins de 17 ans, le coach du Mexique l’a insinué avant la demi-finale de son équipe face au Nigeria», note Quartz. L’entraîneur mexicain avait notamment déclaré:«Leur développement physique et les décisions qu’ils prennent sur un terrain sont au-dessus des capacités de joueurs de moins de 17 ans.»
  • Une autre explication avancée est que les jeunes joueurs africaines veulent absolument briller dans ce type de compétition pour se faire repérer par des clubs ou des agents et intégrer des équipes professionnelles en Europe ensuite. C’est une façon pour eux de s’extraire de la misère. Ils ont donc plus «faim» que les jeunes européens.
  • Enfin, la corruption et la mauvaise gouvernance très largement répandues dans le football africain ne permettent pas de construire des équipes sur la durée, avec une vraie cohérence. Quartz rappelle les nombreuses histoires de disputes liées aux primes de participation en Coupe du monde. Equipe talentueuse, le Cameroun a encore échoué de façon lamentable lors de la Coupe du monde 2014, alors que les joueurs ont menacé de ne pas disputer la compétition pour recevoir les trois millions de dollars promis par la Fédération.

Source : Slateafrique

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage