BBY THIES

Pyongyang change de TACTIQUE pour ses essais nucléaires

Pyongyang change de TACTIQUE pour ses essais nucléaires
Negoce

Les autorités nord-coréennes organisent moins d’essais nucléaires à l’occasion des fêtes nationales. Pour le 85e anniversaire de la création de l’armée populaire, Pyongyang s’est limité aux tirs d’artillerie même si Washington craignait le pire. Les inquiétudes de la Maison blanche ne s’étaient pas non plus réalisées il y a 10 jours pour le 105e anniversaire du fondateur de la république Kim Il-sung. Cependant, cette tendance ne signifie pas que Kim Jong-un a l’intention de clore le programme nucléaire national: il se poursuivra quand la tension s’apaisera dans la région. Pendant ce temps, les États-Unis annoncent une évacuation massive des étrangers de Corée du Sud et menacent de frapper la Corée du Nord. En s’abstenant de mener de nouveaux essais nucléaires le jour du 85e anniversaire de la création de l’armée populaire, c’est la deuxième fois que Pyongyang trompe les attentes des observateurs.

Les militaires nord-coréens ont toutefois choisi d’organiser des exercices d’artillerie d’envergure, selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap. Les manœuvres se sont déroulées près de Wonsan. Selon certaines informations, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un aurait assisté aux exercices. Mi-avril la Corée du Nord s’était déjà abstenue d’effectuer des essais nucléaires. Rappelons que les médias supposaient que Pyongyang procéderait à des essais nucléaires à l’occasion du 105e anniversaire du fondateur de la république Kim Il-sung, célébré le 15 avril. Cependant, les autorités se sont limitées au tir d’un missile de portée inconnue qui a explosé immédiatement après le lancement.

Washington s’imagine bien le prix d’une victoire militaire contre la Corée du Nord qui dispose de l’une des plus grandes armées du monde en termes d’effectifs, c’est pourquoi les USA ne s’engageront dans une confrontation directe contre Pyongyang qu’en ultime recours. D’un autre côté, la nouvelle administration de la Maison blanche a l’intention de bloquer définitivement le développement du programme nucléaire nord-coréen, a annoncé fermement le président Donald Trump. Le gouvernement nord-coréen en a conscience et reporte les nouveaux essais nucléaires mais, tôt ou tard, Pyongyang devra faire un choix difficile: soit renoncer à l’élaboration de sa propre arme nucléaire soit enfreindre l’ultimatum de Washington. La situation est très tendue actuellement sur la péninsule coréenne, à tel point que les pays étrangers se préparent à évacuer leurs citoyens de Corée du Sud. En particulier, Washington prépare un plan d’évacuation d’urgence des ressortissants Américains. L’évacuation de citoyens américains n’aurait lieu qu’en cas de conflit militaire ouvert avec la Corée du Nord, précise le Daily Express

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…