BBY THIES

Pyongyang PUBLIE une vidéo IMITANT une frappe contre des NAVIRES et avions

Negoce

Le site de propagande nord-coréen Meari a publié une vidéo imitant la destruction de matériels militaires américains par des missiles balistiques. Selon les médias, il s’agirait d’une réponse à l’envoi par Washington d’un groupe naval US au large de la péninsule de Corée. Pyongyang est prêt à attaquer tout avion ou navire militaire américain qu’il considère comme une menace, c’est en tout cas ce qui ressort de la vidéo imitant des frappes de missiles nord-coréens visant des militaires, navires et destroyers américains qui a été mise en ligne par le site Meari. La vidéo de plus de deux (2) minutes commence par des images de la parade militaire organisée le 15 avril dernier à l’occasion du 105e anniversaire de la naissance de l’ancien dirigeant nord-coréen Kim Il-sung. On voit ensuite la mise en action de rampes de lancement mobiles et des images de soldats, chasseurs et destroyers américains dans le collimateur d’une arme.

Cette séquence est suivie par celle représentant le tir de missiles balistiques de petite portée Scud et de missiles balistiques embarqués par un sous-marin. Selon les médias sud-coréens, la Corée du Nord a publié cette vidéo en réponse à l’arrivée de plusieurs bâtiments de guerre américains conduits par le porte-avions USS Carl Vinson au large de la péninsule coréenne. Les médias nord-coréens ont antérieurement qualifié de « chantage militaire flagrant » le déploiement du porte-avions américain à proximité de la péninsule de Corée. Le ministre nord-coréen des Forces armées Pak Yong-sik a pour sa part annoncé la fin du déploiement « d’armes de précision modernisées destinées à porter une frappe » contre des bases des États-Unis. La situation reste tendue sur la péninsule de Corée. Dimanche, le comité unifié des chefs d’état-major interarmées sud-coréen a fait état de l’échec d’un tir de missile nord-coréen. Le vice-Président américain Mike Pence, qui s’était rendu lundi dans la zone démilitarisée en Corée, a noté que « l’ère de patience stratégique » des États-Unis à l’égard de la Corée du Nord était terminée.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…