Quand L’ÉPOUSE  de Trump se PREND pour celle d’OBAMA

Melania Trump est tellement inspirée par la personnalité de Michelle Obama qu’elle a plagié un discours de la première dame des Etats-Unis. Melania Trump, l’épouse du candidat républicain à la présidentielle Donald Trump, a copié, lundi soir à Cleveland (Etats-Unis), presque mot pour mot le texte de l’une des interventions publiques de Michelle Obama, l’épouse du président américain Barack Obama. Ainsi, deux passages du discours de Melania Trump s’avèrent quasiment identiques aux propos de Michelle Obama à la convention qui a désigné Barack Obama candidat du Parti démocrate à la présidentielle, en 2008. Les noms des maris sont, Dieu merci, différents.

CnuIDzwXYAAU2M5

« Mes parents m’ont inculqué les valeurs d’après lesquelles il faut travailler dur afin d’obtenir ce que l’on attend de la vie, que tout mot est un engagement, qu’il faut faire ce que l’on dit, que l’on tient sa promesse et que l’on traite les gens avec respect. Ils m’ont appris à exprimer ces valeurs et la morale dans ma vie quotidienne. C’est la leçon que je transmettrai à notre fils « , a martelé hier l’épouse du milliardaire. « Et nous devons transmettre ces leçons aux nombreuses générations qui viennent parce que nous voulons que nos enfants sachent que dans cette nation, la seule limite qui s’impose à la réussite est celle de la force de leurs rêves et leur volonté de faire en sorte qu’ils se réalisent« , a-t-elle poursuivi.

CnuU6ZMW8AAvCJn

Vous ne croyez toujours pas qu’il s’agit d’un copié-collé ? Lisez donc le texte de l’intervention de Michelle Obama, vieux de hui (8)t ans. « Barack et moi avons été élevés dans le respect de tant de valeurs communes: il faut travailler dur afin d’obtenir ce que l’on attend de la vie, que tout mot est un engagement, qu’il faut faire ce que l’on dit, que l’on tient sa promesse et que l’on traite les autres avec dignité et respect, même si vous ne les connaissez pas et si vous êtes en désaccord avec eux. Barack et moi voulons transmettre ces valeurs aux générations qui viennent », a dit l’épouse du dirigeant américain. « Car nous voulons que nos enfants sachent que dans cette nation, la seule limite qui s’impose à la réussite est celle de l’ampleur de leurs rêves et leur volonté de travailler pour les atteindre« , a-t-elle conclu. On ignore néanmoins s’il s’agit d’une grave manque d’imagination, d’une drôle de coïncidence ou si les deux femmes ont utilisé le même programme automatique de composition de discours pour soutenir leurs maris.

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…