BBY THIES

Quand MISS LIBERTY appelle à accueillir les RÉFUGIÉS 

thiesinfohalf

La Statue de la Liberté à New York semble prendre le contre-pied de la nouvelle politique migratoire de la Maison Blanche. Du moins, c’est ce qu’affirme la banderole collée sur son socle… À New York, des inconnus ont mis sur le socle de la Statue de la Liberté une banderole arborant l’inscription « Réfugiés, soyez les bienvenus », relate la chaîne NBC News. À l’heure actuelle, la police cherche à déterminer qui a pu se faire aussi discret et placer la banderole sur le socle sans que personne ne s’en aperçoive, d’autant plus que la longueur de cette dernière dépasse les six (6) mètres.

Au demeurant, l’action a été revendiquée par l’internaute administrant le compte Alt Statue of Liberty, qui affirme agir « au nom des citoyens ordinaires ayant quelque chose à dire sur l’Amérique en laquelle ils croient ». « Nous tenons à rappeler que les États-Unis constituent la figure de proue de la liberté dans le monde et que notre pays a été fondé par des migrants. L’exclusion de certains pays et religions va à l’encontre de nos valeurs fondamentales », a fustigé l’activiste. Pour rappel, il est strictement interdit de mettre aucune banderole ni affiche sur le principal monument new-yorkais et de telles actions constituent sans aucun doute un délit administratif.

Au cours de ses premières semaines à la Maison Blanche, Donald Trump a signé une série d’ordres exécutifs visant à mettre en place ses promesses de campagne, l’un de ces décrets restreignait notamment l’immigration en provenance de sept (7) pays à majorité musulmane, avant d’être suspendu par la justice fédérale américaine.

BBY THIES

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.