RAMADAN ET SANTE : Les BIENFAITS du jeûne pour L’ORGANISME 

RAMADAN ET SANTE : Les BIENFAITS du jeûne pour L’ORGANISME 

Le jeûne est par essence une pratique qui renferme un grand mérite et de multiples avantages spirituels. Le jeûne FORTIFIE le corps et l’esprit. Les bienfaits du jeûne sur la santé ont été démontrés par la science. En optant pour la faim, la soif et l’abstinence pendant des heures, on s’adonne à un exercice qui consiste à entraîner son corps à la PATIENCE. Le jeûne donne au corps humain l’occasion de faire RESPECTER ses organes, ce qui constitue des bienfaits reconnus par la médecine moderne et dont les avantages se sont manifestés dans L’AMELIORATION de la santé de l’homme. Le jeûne permet D’ASSAINIR les intestins, régénère  l’estomac, débarrasse le corps des produits RESIDUELS et libère de l’embonpoint. Les avantages du jeûne sont multiples tant sur le plan spirituel que social et physique. S’agissant des rapports sociaux, l’expérience a montré que le Ramadan apporte un souffler nouveau à la société. Il habitue la communauté à L’UNION, l’organisation et suscite en elle la CHARITE. Les hommes font preuve de GENEROSITE à l’endroit de leurs prochains et jouent la carte de l’indulgence et de la COMPREHENSION.

L’organisme absorbe chaque jour une quantité d’aliment qui sollicite continuellement les poches, les glandes et enzymes digestives, ainsi que l’ensemble des cellules des intestins. Un repas dit normal ou équilibré demande entre 12 à 15 heures de digestion totale. Ce qui signifie qu’entre le petit déjeuner, le déjeuner du midi, le dîner du soir et les différents en-cas de la journée, l’organisme passe son temps à digérer. Souvent, le repas du soir n’est pas encore fini d’être assimilé que déjà le réveil matin informe le corps d’un futur prochain repas. Dans l’ensemble, le corps passe son temps dans une digestion continuelle. Le simple jeûne de la nuit ne suffit pas à parfaire l’assimilation des nutriments, l’élimination des toxines, la régénération des tissus. Actions qui, une fois accomplies, permettent que s’effectue naturellement l’auto- restauration de l’organisme. Notre surconsommation alimentaire notoire sous nos latitudes est de plus chargée d’additifs cachés et nocifs qui participent à cette intoxication et contribuent à renforcer les surcharges inutiles. Le jeûne permet alors à l’organisme de se nettoyer en profondeur, autant sur le plan physique que psychique.

LE JEÛNE STIMULE LA REGENERATION DE TOUT L’ORGANISME

La plupart des problèmes de santé, pris en charge avant qu’ils ne soient irréversibles, peuvent se résoudre. N’oublions pas que la capacité de régénération de l’organisme est fabuleuse et que des personnes qui se croyaient atteintes à jamais de problèmes pathologiques ont reconquis une pleine santé en jeûnant.

Sans être exhaustive, voici une liste des principaux dérèglements que je jeûne améliore :

1 L’Obésité et des problèmes qui y sont associés; taux élevé de cholestérol ou de triglycérides, diabète précoce, foie gras;

2 Les problèmes glandulaires (les glandes se régénèrent facilement); hypothyroïdie, problèmes liés au système de reproduction (règles douloureuses irrégulières), au foie (qui est une glande), aux surrénales, aux parathyroïdes (qui régularisent, entre autres, le calcium sanguin) et au pancréas;

3 Les troubles digestifs : Constipation, diverticules, ulcération prévention des caillots, varices, problèmes liés à la circulation veineuse, migraine, frilosité;

4 Les problèmes circulatoires : Anémie, polyglobulie (excès de globules rouges), déséquilibres divers de la formule sanguine;

5 La dégénérescence der l’appareil locomoteur : Arthrite, rhumatisme, myosites, arthrose, ostéoporose;

6 Les problèmes liés au système de défense : Faiblesse immunitaire, allergies, maladies des ganglions, arthrite rhumatoïde, infections bactériennes récurrentes;

7 Les maladies virales : Mononucléose, grippe, bronchites, laryngites, vaginites;

8 Les maladies de la peau : Acné, eczéma, séborrhée, hyper-acidité;

9 Les maladies du système nerveux : Insomnie, irritabilité, maladies dégératives au stade précoce (sclérose en plaques), épuisement)

10 Les problèmes du métabolisme des tissus : Kystes, tumeurs bénignes, inflammations, cancers précoces.

Lorsque les pathologies sont causées par la toxémie, induite par les habitudes de vie inadéquates ou le surmenage, le corps peut se régénérer grâce au jeûne. S’il s’agit de maladies génétiques transmises par l’hérédité, le jeûne n’est pas utile.

Précisons cependant qu’on peut prévenir une faiblesse héréditaire par le jeûne. Une faiblesse héréditaire n’est pas inéluctable. Elle se manifeste dans un organe ou un tissu moins résistant, qui se dérègle en premier lorsque l’organisme atteint un certain degré de toxémie. En évitant ce seuil de toxémie pathogène, on évite la manifestation de la faiblesse héréditaire. Un mode de vie sain et des jeûnes de régénération périodiques nous permettront de vivre aussi longtemps que notre ancêtre plus endurant.

LA PREPARATION DU JEÛNE

Afin de rentrer aisément dans le jeûne, il est conseillé de s’y préparer en mettant en place ce que l’on appelle la « descente alimentaire » :

1 – Diminuer progressivement les protéines animales tels que les viandes, poissons, fromages à pâtes dures et molles, une semaine avant le début;

2Arrêter les aliments raffinés tels que la farine blanche, le pain blanc, le sucre blanc, le sel blanc, le café et le chocolat;

3Remplacer ces aliments par des céréales semi-complètes ou complètes : riz, mil, millet, blé

4 – Des graines germées et des oléagineux : sésames, lentilles vertes, blé… Il est conseillé de laisser tremper les graines pendant au moins 12 heures ou de les immerger dans de l’eau tiède afin de les ramollir.

5 – Des crudité et fruits à volonté

6 – Consommer des soupes et des légumes

Par une réaction en chaîne le jeûne favorise :

1 – Le repos digestif et l’élimination des toxines par la régénération des cellules intestinales;

2 – Un renforcement du système immunitaire;

3 – Meilleur équilibre émotionnel et libération de nos dépendances;

4  Une meilleure compréhension et un réajustement de nos habitudes alimentaires;

5 – Une réutilisation du tissu adipeux…

CONTRE INDICATIONS

Le jeûne s’adressant à des personnes en bonne santé afin de prévenir les éventuels dysfonctionnements physiologiques, il est propice de mentionner les états ou le jeûne n’est pas conseillé. Car de par sa faculté de mettre en mouvement les métabolites stagnants, il pourrait favoriser des maux inopportuns à la bonne marche de l’épuration du corps.

Le jeûne est strictement contre indiqué en cas de :

1 – Affection coronarienne avancée;

2 – Amaigrissement extrême;

3 – Anorexie;

4 – Artériosclérose cérébrale avancée;

5 – Diabète type 1

6 – Décollement de la rétine;

7 – Dépendances;

8 – Grossesse ou allaitement

9 – Hyperthyroïdie décompensée;

10 – Insuffisance hépatique

11 – Maladie tumorales;

12  Scléroses en plaques;

13 – Ulcère de l’estomac ou duodénum.

thiesinfo.com Santé

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…