octobre 23, 2017

BBY THIES

Rappel à Dieu d’Al Amine : Ameth Saloum Dieng témoigne

: « Il est le premier chef religieux sénégalais à dénoncer les violences faites aux musulmans de Birmanie » dixit Ahmed Saloum Dieng de Thiès

Ahmed Saloum Dieng peut écrire des pages et des pages sur Serigne Abdoul Aziz Sy avec qui il a cheminé pendant plus de 25 ans. 25 années remplies de missions effectuées ensemble en Malaisie, en Tunisie, en Egypte, au Maroc, en Algérie et plusieurs fois en Libye. Il garde du défunt khalife un homme qui connaissait bien ses responsabilités et qui les prenait sans détours. « Il est le premier chef religieux sénégalais à dénoncer les violences faites aux musulmans de Birmanie », se félicite-il. Entre Tivaouane et Touba, il a joué un rôle historique en signant pratiquement un pacte avec Serigne Sidy Moctar Mbacké de toujours le coordonner avec lui, notamment pour ce qui est du croissant lunaire, raconte Ahmed Saloum Dieng. Qui ajoute que Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine était un grand défenseur de la langue arabe à travers surtout la fédération des associations islamiques qui est à l’initiative des premières écoles franco-arabes du Sénégal. Sa modestie et sa courtoisie aussi l’ont marqué. Al Amine incitait toujours les jeunes à prendre le bon chemin, selon Ahmed Saloum Dieng.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.