octobre 17, 2017

RAPPORT DE L’OFNAC SUR POSTFINANCES : SEYDOU DIAKHATE, RECEVEUR DE LA POSTE : « La responsabilité du Dg Pape Siré Dia n’est pas soulevée »

RAPPORT DE L’OFNAC SUR POSTFINANCES :    SEYDOU DIAKHATE, RECEVEUR DE LA POSTE : « La responsabilité du Dg Pape Siré Dia n’est pas  soulevée »

Le rapport de l’Ofnac a jeté une bombe dans le climat social qui avait amorcé une trajectoire d’apaisement depuis que Macky Sall a exprimé sa volonté déterminée de consulter tous les segments de la nation pour corriger toutes les erreurs. En publiant un rapport sur la gestion de Postefinances, la structure anti-corruption a semé l’amalgame dans l’opinion publique, qui n’est pas assez instruite sur l’organisation générale de la société la Poste, dirigée par le thiessois Pape Siré Dia.

La Poste du Sénégal est un groupe formé de trois entités. Selon Seydou Diakhaté, le receveur régional de Thiès, il s’agit de la maison mère la S.N. la Poste et de ses deux filiales : EMS qui s’occupe du courrier rapide, et Postefinances qui gère l’activité para bancaire, avec leurs propres Directeurs généraux. Aussi,quand Postefinances est attaqué par un rapport, d’où qu’il vienne, la responsabilité du Dg Pape Siré Dia ne peut pas être soulevée » a affirmé le receveur Seydou Diakhaté. Les clarifications apportées par le directeur général surtout de Postefinances, Doudou Guèye ont jeté quelques lumières sur les matières à controverse, notamment la commande d’un excès de rames de papier à IPD pour laquelle il n’y avait pas de locaux disponibles de stockage, ainsi que la compense sur les chèques postaux, estimée à 80 milliards qui, elle-même, relève d’un dysfonctionnement structurel des services de l’Etat. L’un dans l’autre, l’audit publié de l’Ofnac concernant Postefinances n’aura été qu’une fausse alerte.

A Thiès, les populations acquises à la sociabilité du Dg de la Poste Pape Siré Dia ont montré de l’agacement, parce que tout ce qui touche à la société managée par leur leader et bienfaiteur, les touche de très près. Avec le nombre d’emplois et de PME crées dans les foyers de la capitale du Cadior, le catalogue d’associations venu en appui matériel, les actions accomplies dans les domaines religieux et culturels, ce vent de fausse suspicion qui souffle sur Postefinances ne pouvait pas laisser de marbre ces partisans du DG de la poste.

Mieux au fait des responsabilités des uns et des autres dans le management éclaté des directions postières, tous les partisans et amis du Dg de la Poste sont en droit d’être apaisées. Les cadres de la filiale indexée son unanimes pour dire que Pape Siré Dia n’a rien à voir avec les conclusions du rapport de l’Ofnac. Cette houle d’humeur manifestée par la plus grande majorité des observateurs est une nouvelle incitation, pour Pape Siré Dia, qui est celle de traduire sur le terrain social, la vison politique de son mentor Macky Sall.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.