septembre 25, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

RELIGION: Serigne Khadim Lô Gaydel, hôte du khalife général des mourides à Mbacké Kadior (Vidéo)

RELIGION: Serigne Khadim Lô Gaydel, hôte du khalife général des mourides à Mbacké Kadior (Vidéo)


Respectant le ndigueul de son guide, Serigne Sidy Moctar Mbacké, khalife général des mourides, d’effectuer auprès de lui-même cette ziarra et qu’il soit accompagné de ses disciples et proches, « afin que tout un chacun puisse bénéficier des ses bénédictions », Serigne Khadim Lô Gaydel Borom Ndame s’est en effet plié à cette instruction en se rendant dimanche 19 février à Mbacké Kadior, à la tête d’une forte délégation. Cette ziarra restera à jamais gravée dans les mémoires collectives de la communauté mouride.

Le ndigueul a été encore respecté à la lettre, par Serigne Khadim Gaydel Borom Ndame qui était accompagné, non seulement de ses disciples qui sont sur le territoire national, mais également de ses proches et de tous ceux qui ont tenu à se ranger derrière lui, à l’occasion de cette journée de bénédiction.
De ce fait, de Dakar à Touba, de Saint-Louis à Kaolack, en passant par les villes intermédiaires, les pèlerins sont venus de partout, pour apporter leur pierre à l’édifice. Une organisation sans précédant a été mise au point, pour convoyer tout ce beau monde à Mbacké Kadior, berceau du mouridisme. Thiès était le point de ralliement de la grande majorité des pèlerins. Les bus qui provenaient des différentes localités, notamment Dakar et Mbour, avaient stationné à la promenade des Thiessois où les attendaient les disciples chargés de convoyer les pèlerins. Un monde indescriptible avait déjà envahi cette esplanade.
10 heures. Le départ est donné et un impressionnant convoi composé d’une soixantaine de bus remplis à bas bord et de véhicules particulier s’ébranla, sous bonne escorte motorisée de la gendarmerie, en direction de la cité religieuse de Mbacké Kadior. Serigne Khadim Gaydel Lô était à la tête du cortège. Sur le chemin, les populations des localités traversées (villes ou villages) lisaient sur les banderoles affichées su les véhicules quelques extraits des recommandations de Khadimou Rassoul. Elles étaient impressionnées par la longueur du convoi dirigé par Borom Ndame.

Dévotion et prières à Mbacké Kadior

13 heures. L’arrivée à Mbacké Kadior fut aussi spectaculaire qu’émouvant. Le cortège eut droit à un accueil chaleureux. En effet, les habitants de Mbacké Kadior étaient très heureux d’accueillir les hôtes du khalife avec tous les honneurs. La joie et l’allégresse régnaient. Mais, l’heure était aux collations pour reprendre des forces et à la prière et à la dévotion pour se retremper dans la spiritualité, en attendant la cérémonie. Certains ont profité de ce repos pour aller se recueillir sur certains endroits mythiques de Mbacké Kadior, à savoir les différentes mosquées de Serigne Touba où il se recueillait.

17 heures. C’est la prière de l’après-midi (takussaan). Tous les disciples convergèrent vers la grande, une tente aménagée devant la maison du khalife. Plus tard, la ferveur monta d’un cran, du fait que bon nombres d’entre ces talibés ne pouvaient contenir leur émotion, lorsque le guide de Touba, Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké fit son apparition. C’était impressionnant, mais également très émouvant. Avec son calme légendaire, Serigne Khadim Gaydel Lô avait pris place à même le sol à côté du Khalife. En fervent talibé de Khadimou Rassoul, Borom Ndame restait très concentré arborant ainsi le comportement exemplaire du mouride, qui ne trouve sa particularité que dans la discipline absolue, surtout devant son guide spirituel. Au terme de son entretien avec les pèlerins venus derrière Serigne Khadim Lô Gaydel effectuer cette ziarra, le khalife a formulé des prières à leur endroit, avant de se retirer dans ses appartements, en compagnie de Serigne Khadim Lô, avec qui il s’est entretenu pendant long moment. La ziarra de Borom Ndame à Mbacké Kadior, auprès de Serigne Sidy Moctar Mbacké fut belle.

1 Comment

  1. Beugg Thiès

    L’histoire retiendra ce moment phare. J’adore et j’aime bien cet argne de Gaydel d’aller vers l’avant…. Thiès meritait ce Ziar

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage