septembre 21, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

RENCONTRE DES ANCIENS DU MOUVEMENT DES ELEVES ET ETUDIANTS DE REWMI A FANDENE :

« Notre village et la commune souffrent d’une gestion discriminatoire », dixit leur président, Sébastien Tine.

Ce dimanche 9 avril 2017, le président des anciens élèves et étudiant du Parti Rewmi et son staff ont été accueillis dans le village Ndiamndiorokh, une localité située à la porte d’entrée du chef-lieu de la commune de Fandène. Ils étaient des centaines de jeunes et des notables du village à accueillir Amadou Sidibé et sa délégation composée des jeunes de l’instance du parti d’Idrissa Seck. L’occasion a été saisie par les jeunes, au nom de Sébasien Tine, d’énumérer les maux dont souffrent leur localité en ces termes.

« Nous sommes des jeunes engagés dans la bonne marche de la collectivité locale. Mais le bilan du ministre-maire de Fandène est peu satisfaisant car, depuis qu’il est à la tête de la commune, les chefs de village et les jeunes ne sont associés en rien. L’illustration en est ces poteaux-lampes qui ont été plantés depuis trois ans par l’équipe municipale et depuis lors il n’y a pas d’électricité, de même que sur le plan hydraulique, alors que nous sommes à quelques encablures de Thiès et de la commune. Notre poste de santé est privé parce qu’appartenant à l’église. Alors, nous osons dire qu’Augustin Tine n’a rien fait à Fandène, sauf la route bitumée en lieu et place des infrastructures de bases qui n’existent pas. Il a donné une carrière aux chinois pour l’autoroute à péage, sans concertation avec les villageois. Voici les raisons qui nous poussent à travailler pour une nouvelle assemblée nationale, avec une majorité pour l’opposition et en 2019, nous allons élire Idrissa Seck comme président, afin qu’l abrège la souffrance des populations qui vivent dans une pauvreté extrême, celles du monde rural qui n’ont plus de terres à cultiver, surtout ». Il sera suivi par Amadou Sidibé qui a donné l’assurance ferme que le président du conseil département de Thiès Idrissa Seck travaille pour réparer les injustices qu’ont subi les populations du monde rural « et à qui Macky veut rouler dans la farine car Abdoulaye Wade avait signé un décret pour indemniser les chefs de village. Macky se trompe lourdement, parce que les Sénégalais ne veulent plus de lui. Il a commis assez d’erreurs et la mobilisation des Y en a mariste le prouve ».

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage