Retrait des enfants de la rue : Alioune Sarr, manager de la Fédération Kadior Jankeen, prône une réflexion stratégique multisectorielle et dénonce l’hypocrisie de certains acteurs

Selon Alioune Sarr, manager de la Fédération Kadior Jankeen de Thiès, « malgré plusieurs réunions sur la question, le phénomène des enfants errants et squattant les rues est encore présent. La plupart des initiatives ont échoué ». Il estime alors qu’ « il faut une réflexion stratégique et des mesures qui font appel à plusieurs couches de la population ». Parce qu’il est d’avis que « cette mendicité a des racines profondes au Sénégal et que culturellement, elle est bien ancrée dans notre société ».

Alioune Sarr est conscient que « la mendicité touche un domaine très sensible c’est-à-dire la religion. Avant de poursuivre : « La plupart de ceux qui portent le message du retrait sont organisés autour des Ong. Il y a une certaine méfiance entre les Ong et les daaras. L’Etat est en train de faire des efforts, on est sur la bonne voie. Mais, il y a de l’hypocrisie autour de cette question ».

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…