octobre 17, 2017

Réunion du conseil municipal de Thiès-Ville ce samedi 1er octobre 2016 : Le foncier et la prolifération des stations services au menu des débats.

Réunion du conseil municipal de Thiès-Ville ce samedi 1er octobre 2016 : Le foncier et la prolifération des stations services au menu des débats.

Le conseil municipal de Thiès ville s’est réuni ce samedi 1er octobre 2016. Au cours de cette session, deux points de l’ordre du jour ont surtout retenus l’attention des conseillers : les spéculations foncières et l’implantation abusive des stations d’essence, particulièrement à l’entrée de la ville. Sur ces points, les conseillers ont demandé aux autorités municipales et administratives de revoir le foncier distribué aux investisseurs. La station EDK Oil avait suscité beaucoup de contestations sur le site d’implantation. Aujourd’hui avec la prolifération des stations, les conseillers estiment qu’il ya de quoi s’inquiéter par rapport à la sécurité des populations et au non respect de textes en matière de responsabilité sociétale d’entreprise.

S’agissant toujours du foncier, Maitre Ousmane DIAGNE, est revenu sur l’arrêté du maire de la commune de Thiès-Ouest qui veut déguerpir les occupants de l’immeuble ‘’Mourad KEBE’’ qui présente des signes de vétusté et menace de s’effondrer. Selon les experts en bâtiment, l’immeuble aurait atteint la limite de sa durée de vie et que l’infrastructure en en état de délabrement très avancé constitue un réel danger pour les populations. Le militant du mouvement ‘’Alt Ci la gnou Book’’ a néanmoins demandé à l’édile de Thiès-Ouest de faire preuve d’humanisme, car c’est plus de 100 familles qui risqueraient de se retrouver sans abris.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.