BBY THIES

ROBERT MUGABE DÉCLARE DEVANT L’ONU : «Nous ne sommes pas GAYS !»

ROBERT MUGABE DÉCLARE DEVANT L’ONU : «Nous ne sommes pas GAYS !»
Negoce

 Robert Mugabe lors de son discours à l’ONU, lundi 28 septembre 2015.  Le chef d’Etat du Zimbabwe, 91 ans, a fait une nouvelle sortie ridicule et inquiétante.

Robert Mugabe est l’exact opposé d’un bon vin qui s’améliore avec l’âge. Le chef d’Etat du Zimbabwe, qui dirige en despote ce pays d’Afrique australe depuis 1987, multiplie ces derniers temps les déclarations médiatiques tapageuses et les bourdes – en plus d’avoir plongé son pays dans une crise économique sans précédent et de bafouer les droits de l’homme.

Après s’être trompé de discours devant le parlement zimbabwéen il y a quelques jours, Robert Mugabe a cette fois opté pour des mots chocs devant l’Assemblée générale de l’ONU. Dans un discours prononcé lundi 28 septembre à New York, le dictateur zimbabwéen a dénoncé avec virulence «le nouvel agenda des droits de l’homme qui est imposé par l’Occident, et plus spécifiquement la volonté de mettre fin à la criminalisation et la persécution envers les homosexuels.» 

Avant d’ajouter :  «Ces « nouveaux droits de l’homme » sont contraires à nos valeurs, nos normes, nos traditions et nos croyances.» Et de conclure par : «Nous ne sommes pas gays !»

Le discours de Mugabe a provoqué dans l’assemblée, «une poignée de rires» mais aussi «quelques applaudissements polis.». Au Zimbabwe, l’homosexualité est passible de peine de prison.

Source : slateafrique

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…