BBY THIES

Saly-Portudal (Mbour):  »La parité se porte bien », selon la présidente de l’ONP

Saly-Portudal (Mbour):  »La parité se porte bien », selon la présidente de l’ONP

L’Observatoire national de la parité (ONP) veut  »une démarche harmonisée’’ des différentes parties prenantes du dispositif d’orientation et d’exploitation ainsi que l’adoption de sa base de données, a indiqué sa présidente, Fatou Kiné Diop, selon qui ‘’la parité se porte bien au Sénégal’’.

‘’Au regard de l’étendue du champ à couvrir et de l’importance des enjeux liés à la prise en compte effective et significative de la parité (…), il est important pour les acteurs de disposer de données de base et d’outils de suivi des performances enregistrées dans des secteurs choisis, pour établir un bilan annuel sur l’état de l’égalité au Sénégal’’, a-t-elle déclaré.

Mme Diop s’exprimait jeudi à Saly-Portudal (Mbour) où elle a présidé les travaux de l’atelier de deux jours (30-31 octobre) d’élaboration d’indicateurs de suivi des résultats en matière d’égalité et d’équité de genre, à l’initiative de l’ONP.

Etant donné l’approche multi-sources et multi-acteurs, privilégiée pour l’opérationnalisation du dispositif de suivi et d’évaluation mise en place par sa structure, Fatou Kiné Diop a dit qu’il a été jugé ‘’nécessaire d’impliquer tous les acteurs dans l’effort d’identification et d’adoption d’indicateurs pertinents devant servir de base d’appréciation des progrès au niveau des différents secteurs ».

‘’Le Sénégal a pris beaucoup d’engagements à travers des cadres juridiques. Ce qui a abouti, entre autres, à la mise en place de l’ONP, qui est un organe dont la mission principale est de suivre, d’évaluer et de formuler des propositions tendant à promouvoir la parité entre les hommes et les femmes dans les politiques publiques’’, a rappelé Fatou Kiné Diop.

‘’L’objectif général de cet atelier est de contribuer au dialogue entre producteurs et utilisateurs de données d’une part, aux autorités et partenaires stratégiques (…)’’, a précisé la présidente de l’ONP.

 »C’est parce que l’ONP ne peut pas, à lui seul, faire ce travail qu’il s’appuie sur les ministères sectoriels », a-t-elle insisté.

‘’Le Sénégal a fait des progrès à travers un dispositif institutionnel qui existe grâce à une volonté politique exprimée par le chef de l’Etat, le président Macky Sall qui veut que le genre soit intégré dans toutes les politiques publiques. D’ailleurs, l’ONP est rattaché à la présidence de la République’’, a rappelé Fatou Kiné Diop.

source aps

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage