août 21, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

SENEGAL-TUNISIE 2-0 Aliou CISSE sauvé par la baraka du gardien Abdoulaye DIALLO

SENEGAL-TUNISIE 2-0 Aliou CISSE sauvé par la baraka du gardien Abdoulaye DIALLO

Beaucoup disent depuis le coup de sifflet final de l’arbitre camerounais que l’essentiel était de gagner et les « Lions » de la Téranga l’ont fait. Après le pénalty très bien tiré par Sadio MANE (9èmn), Kara MBODJ se lève plus haut que tout le monde pour doubler la mise de la tête (30è mn) sur un corner de Baldé KEITA.

Et voilà les poulains d’Aliou CISSE installés dans une situation à la fois confortable et difficile. Confortable parce que l’avance qu’ils avaient sur les « Aigles » était très intéressante ; il ne faut pas cracher dessus, surtout que c’est devant une équipe respectable et qui doit être respectée. Mais, cette situation était aussi difficile car les « Lions » avaient la délicate mission de « gérer » le match pendant au moins 60 minutes. Et c’est ce second aspect qui a pris le dessus dans cette rencontre. Piqués dans leur fierté, les Tunisiens appuient sur l’accélérateur et multiplient les actions dangereuses. En face, Cheikh KOUYATE et sa « bande » font tout pour enrayer les velléités offensives des « rouge et blanc ». Pendant ces moments chauds du match, qui sait combien de supporters de l’équipe du Sénégal ont tremblé à travers le monde, craignant à chaque assaut des Tunisiens qu’ils réduisent le score et même mènent à la marque ? L’une des illustrations les plus parfaites de cette longue période au cours de laquelle joueurs sénégalais et supporters étaient dans le doute est cette action de jeu intervenue à la 69è mn. Le gardien du Sénégal, Abdoulaye DIALLO (24 ans) a failli être trompé par son défenseur Kara MBODJ. Le joueur d’Anderlecht, qui tentait d’enrayer une offensive de Wakhbi KHAZRI, a vu son dégagement trouver le montant de son camp avant de revenir dans les bras du portier sénégalais. Quelle baraka pour DIALLO ! Et ce n’est pas la seule action où le gardien de l’équipe de Caykur Rizesport de Turquie a sauvé les meubles. Son bon placement, ses sorties bien calculées et sa présence remarquable dans sa surface de réparation lui ont permis de freiner les ardeurs des « Aigles » de Carthage.

DIALLO, c’est décidément l’homme du match. Qui pourrait d’ailleurs lui ravir ce titre après sa belle prestation du jour ? Une première sortie dans cette Can du Gabon et un match presque sans faute qui a grandement contribué à consolider l’avance du Sénégal devant la Tunisie et à lui donner la victoire à l’arrivée. Déjà bien avant la fin de ce face-à-face entre « Lions » et « Aigles », certains reporters de Télévision lançaient ce titre sur Abdoulaye DIALLO. Disons alors sans gêne mais plutôt avec fierté : MERCI DIALLO.

En sauvant les meubles, Abdoulaye DIALLO a sauvé aussi son entraîneur Aliou CISSE. Le coach sénégalais, on peut l’imaginer, a vécu des moments d’espoir et de désespoir, d’angoisse et de soulagement bien que son équipe menait au score. Mais puisque tout peut arriver dans un match de football, l’ancien capitaine des « Lions » n’est jamais resté tranquille, son cœur et sa tête balançant d’un pôle à un autre. Fort heureusement, DIALLO était là, appuyé par une défense qui a tenu le coup. Aliou CISSE peut donc lui tirer le chapeau et tous les supporters du Sénégal avec lui.

Vivement que les prochaines sorties des « Lions » de la Téranga se passent beaucoup plus sereinement en direction pourquoi pas du trophée continental.
En attendant, laissons les joueurs, leur encadrement et les inconditionnels du football sénégalais savourer cette victoire sur la Tunisie.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…