SERIGNE SIDY MATAR MBACKE PROLONGE LE MANDAT DE MACKY SALL : La messe est dite pour le Président Macky Sall à travers la déclaration sage et généreuse du Khalif des mourides

SERIGNE SIDY MATAR MBACKE PROLONGE LE MANDAT DE MACKY SALL : La messe est dite pour le Président Macky Sall à travers la déclaration sage et généreuse du Khalif des mourides
Negoce
D’une part, l’appel au rapprochement de ce dernier aves son prédécesseur et père, Me Abdoulaye Wade, constitue un acte citoyen d’appaisement du climat national au bord du réchauffement. De l’autre, ses témoignages sur l’engagement du président Sall à ses cotés pour servir la Mouridya et oeuvrer pour le Khidma de Serigne Touba, a mis du baume dans le coeur  de tous les disciples du Serviteur du Prophète (psl). Des paroles qui ont la vertu irréfragable de prolonger le mandat de Macky Sall au delà de 2019 pour un second mandat. Aucun suffrage de la communauté de Khadimour Rassoul n’échapera à l’initiateur du Sénégal Emergent qui, par delà Touba ,a comblé toutes les familles confessionnelles pour la satisfaction des millions de sénégalais.
 L’histoire politique du Sénégal est là pour  constituer une source sûre de référence. Serigne  Fallou Mbacké avait demandé aux sénégalais de « regarder Senghor avec franchise, sans sourciller ni cligner les yeux »: une formule magique qui a fait les beaux jours du Président- poète à la tête  de la République. Ensuite ce fut au tour de Cheikh Abdoul Ahad Mbacké de proclamer une objurgation catégorique pour qu’aucun suffrage ne lui échappe dans l’intérêt du Khidma National. Serigne Salihou Mbacké dira que Wade était le président  qui devait nourrir le plus de compassion pour ses concitoyens, car ses prières pour le Sénégal, à la veille du scrutin présidentiel de 2000, était destinées à ce profil. Aujourd’hui, aprés ces illustres fils du Cheikh, Serigne Sidy Makhtar Mbacké vient de re-introniser Macky Sall à un moment  où le doute  commençait à envahir son propre camp. Fidèle à l’esprit de Serigne Salihou, il aura compris qu’aprés Wade, le candidat le plus attentif au Khidma, la révolution par le travail, c’est Macky Sall qui a affiché dans son programme « la suppression des inégalités sociales ». Le PSE qui doit être regardé par la communauté mouride comme un moment du Khidma historique de Serigne Touba.
 L’ordre politique doit se convaincre que le pouvoir qu’il exerce au nom du peuple est une délégation de l’ordre mystique qui attent de lui qu’il le serve le  avec amour et abnégation. Leçon que partagent Abdoulaye Wade et Macky Sall de l’avis motivé  du Khalif des mourides. Pour l’un comme pour l’autre, l’heure est venu de hatter le pas pour que leurs retrouvailles, tant désirées par leur commun Guide, soient une réalité. C’est tout le Sénégal debout pour l’intérêt national qui en a grand besoin.
CHEIKH BACAR DIAGNE

1 Comment

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…