BBY THIES

BBY: Siré Dia, tête de liste départementale à Thiès: La décision de Macky Sall « qui surprend » tous les leaders

Rubrique : Ma Conviction …par Balla Tabara : Siré Dia « l’homme de la situation »

BBY: Siré Dia, tête de liste départementale à Thiès: La décision de Macky Sall « qui surprend » tous les leaders

Les militants de l’Apr et ceux de la coalition Benno Bokk Yaakaar confondus ont attendu impatiemment le nom de celui ou de celle qui allait diriger la liste départementale de Bby à Thiès. Des noms circulaient et animaient les thés-débats, visites de proximité et autres meetings. Certains militants pensaient à Augustin Tine, ministre des Forces armées, maire de Fandène et coordonnateur départemental de la coalition Benno Bokk Yaakaar. Rien que cette dernière casquette pouvait le propulser tête de liste départementale. D’autres disaient pourquoi pas Alioune Sarr, ministre du Commerce et maire de Notto-Diobass qui a initié dans son fief des projets importants et qui s’est beaucoup déployé sur le terrain politique avec une communication tout azimut, ponctuée par une campagne d’affichage de sa photo qui a attiré des derniers temps, l’attention de tous les thiessois. D’autres encore misaient, eux, sur Pape Siré Dia, Directeur général de La Poste. « La force tranquille », comme l’appellent ses proches , l’homme effectivement ne fait pas de bruit. Reconnu comme quelqu’un qui est dans le concret « Sur le terrain » et qui intervient généreusement dans tous les secteurs d’activité et au profit de toutes les couches de la population sans distinction, Pape Siré Dia a finalement été désigné tête de liste départementale de la coalition Benno Bokk Yaakaar par le président de l’Alliance pour la République (Apr). Macky Sall, en capitaine d’équipe averti, a de ce fait feinté et dribblé beaucoup de ses militants, alliés et souteneurs, tiré et le but marqué c’est …..Pape Siré Dia.

Mais toute force tranquille qu’il est, les partisans du DG de la poste ont visiblement montré qu’il en voulait de cette station plus que les autres. Et cela, il l’ont exprimé à travers la presse pour dire à qui voulait l’entendre qu’ils ne voyaient que leur mentor comme tête de liste départementale à Thiès. Babacar Diallo à Thiès-nones, Baba Diallo à Hersent, Samba Fall de cité Lamy parti allié PSP, Pape Alioune Diallo ancien directeur de cabinet de Thierno Alassane SAll… pour ne citer que ceux-là et sans oublier les femmes l’ont ouvertement déclaré. Une demande suivie par des applaudissements et battements de tam-tam. A chaque occasion, ils donnent des arguments qui militent pour faire pencher la balance du côté de Pape Siré Dia. Selon eux, le Directeur général ne se lasse pas de poser des actes concrets au profit des populations et a pu développer entre 2012 et 2017 une notoriété incontestable à Thiès. Au niveau purement politique, il a prouvé sa représentativité en remportant, disent-ils, son bureau de vote plus d’une fois. Pape Siré Dia est présent aussi dans les 3 communes de Thiès, contribuant ainsi à la massification du parti de Macky Sall. Ce dernier aurait-il entendu la demande et les appels que lui lançaient régulièrement les partisans de « la force tranquille » ? Dans tous les cas, le président de l’Apr « a satisfait » leur vœu en leur donnant raison que Pape Siré Dia est l’homme de la situation.

Le plus dur est à venir

Voilà donc Pape Siré Dia, tête de liste départementale à Thiès. Mais là, c’est seulement une étape de la bataille que le Dg de La Poste a gagnée. Le plus dur est à venir ; autrement dit, les choses sérieuses commencent maintenant parce qu’il s’agira de faire gagner Benno à Thiès. Macky Sall l’a bien compris. Dès après la publication des listes, le président de l’Apr a demandé aux candidats non retenus de faire bloc autour de la liste commune. Une demande qui s’adresse aussi, par voie de conséquence, à tous ses militants, alliés et souteneurs. Objectif : donner à leur coalition toutes les chances de remporter les législatives du 30 juillet prochain. Il entend ainsi devancer toute forme de résistance qui pourrait être manifestée par un vote sanction dans les rangs de la coalition Bby. A Thiès, Pape Siré Dia a déjà un chantier de taille parce qu’il devra user de beaucoup de tact politique pour rassembler tout le monde autour de lui et faire preuve de charisme pour bien conduire la liste Benno à bon port c’est-à-dire à la victoire. Il a ensuite devant lui l’étape la plus ardue, c’est l’écueil qui s’appelle Idrissa Seck. Ses adversaires le surnomment « le lion qui s’est installé à Thiès » et que personne n’ose affronter ou « l’homme indéboulonnable ». Parce qu’ils cherchent chaque fois à le déboulonner mais en vain, comme Sisyphe dans son mythe. Les observateurs réalistes de la situation politique à Thiès parlent, pour leur part, du « puissant appareil politique d’Idrissa Seck » que Pape Siré Dia et la liste qu’il dirige devront réduire à sa plus simple expression pour satisfaire le capitaine Sall.

Dure, dure sera donc la bataille à Thiès entre « force tranquille » et « Ndamal cadior » de manière particulière, bataille à laquelle prendront part aussi d’autres listes telle que celle du non négligeable Fal Askanwi du maire Talla Sylla et celle du PDS qui ne manqueront pas d’ambitions. Le moins que l’on puisse dire est que les législatives dans la cité du rail promettent d’être passionnantes et peut-être même passionnées.

3 Comments

  1. malick ndongo

    DG tu as un grand adeverssaire le prince de la ville si tu gagne tu sera le roi il faut continu de aidé les jeunes et les femmes les l’osque des visite de quartier aidé les personne d immunes

    Reply
  2. malick ndongo

    DG continue de aidé la population augustin gagne fandene Alioune sarr gagne notto toi tu doit gagné la commune

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

thies massage