SOCIAL – MEKHE : Les populations locales veulent bénéficier des retombées du projet zircon

SOCIAL – MEKHE : Les populations locales veulent bénéficier des retombées du projet zircon

[template id= »821″]

Le Mouvement d’alerte et de veille sur les intérêts de Mekhé (MAVI) a annoncé des actions de plaidoyer auprès des pouvoirs publiques et des responsables de la société Grande Côte opération (GCO) pour faire bénéficier les populations locales des retombées des activités de l’usine de production du zircon de Diogo, dans la région de Thiès (ouest).

Dans ce cadre, ce mouvement a organisé samedi un forum d’information et de sensibilisation à l’intention des populations de la commune de Mékhé, sur les enjeux du projet Zircon de l’usine appartenant à la société MDL, en présence du directeur régional du Service des mines et des représentants de la société GCO.

Selon Oumar Ben Khatab Guèye, secrétaire général du Mouvement d’alerte et de veille sur les intérêts de Mekhé (MAVI), les populations de Mekhé veulent que leurs préoccupations soient davantage prises en compte par les promoteurs de l’usine de Diogo, située non loin de leur commune.

D’après Oumar Ben Khatab Guèye, mis à part les opportunités éventuelles liées aux activités de la gare locale, d’où les trains devront passer pour convoyer sur Dakar les minerais recueillis sur à Dakar, les populations de Mékhé ne voit « aucune retombée économique » à tirer de cette exploitation minière.

Le forum tenu à Mékhé visait à amener la commune à réfléchir sur les voies et moyens de profiter des retombées de l’usine en termes d’emplois pour les jeunes mais aussi des services socio-économiques de base aux profit des populations locales.

Les participants étaient aussi appelés à analyser les impacts économique, social et environnemental de ce projet, a indiqué Oumar Ben Khatab Guèye. Il a souligné la nécessité pour les habitants de Mékhé de trouver leur compte dans les politiques locales axées sur la valorisation des opportunités liées au projet de la GCO de Diogo.

Daour Dieng, directeur des affaires sociales communautaires de l’usine MDL de Diogo, a de son côté tenu à rassurer les populations locales, affirmant que les responsables de l’usine sont sensibles à leurs préoccupations et sont engagés à les accompagner.

GCO compte appuyer les communautés dans le domaine de l’emploi, de l’éducation, de la santé, entre autres, à travers la Responsabilité sociétale d’entreprise (RSE), a-t-il annoncé, sans compter les ressources escomptées de la mise en place d’un fonds social minier dont les ressources viendront selon lui en appui aux collectivités locales.

GCO est entrain de faire une étude, pour la mise en place de mécanismes de financement de microprojets, en vue de favoriser à l’auto-emploi à travers des activités génératrices de revenus.

Source : APS

Negoce

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…