août 24, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

SPORT : ‘’ LES CLUBS DE LA CITE DU RAIL RISQUENT LE FORFAIT GENERAL

SPORT : ‘’ LES CLUBS DE LA CITE DU RAIL RISQUENT LE FORFAIT GENERAL
thies massage

Thiès-info : M. Alioune Sarr, vous êtes le porte-parole du collectif des présidents de clubs de Thiès, qui vient de se réunir par rapport à la réfection simultanée des stades qui vous prive d’aire de jeu. Que peut-on retenir de cette rencontre ?
Alioune Sarr : D’abord je voudrais préciser que nous ne sommes pas en position conflictuelle avec la mairie ni avec qui que se soit. Le collectif des présidents de clubs s’est réuni pour apprécier une situation sportive qu’est la mise en chantier des terrains de Thiès. Il se trouve que nos équipes sont en pleine compétition, dans une phase décisive et se battent pour accéder en ligue professionnelle. Nous avons actuellement des clubs en bonne position pour atteindre cet objectif. Le stade des champs de course est en chantier ainsi que Maniang Soumaré, et le début du chantier de Lat Dior est annoncé très prochainement, alors que le championnat continue. D’ailleurs nos clubs sont programmés ce weekend. Que faut-il faire ? Voilà les raisons de notre rencontre de cet après-midi. Le moindre mal pour nos clubs dans cette histoire, pourrait être un forfait général. Je dois cependant vous dire que nous apprécions positivement tous ces chantiers et nous applaudissons des deux mains car, Thiès ne dispose plus de bons terrains depuis 10 ans. Mais le problème aujourd’hui, est qu’aucun de ces présidents de clubs ici présents, ne peut vous dire quand les travaux vont démarrer ni quand ils prendront fin. En tant qu’acteurs du football, cela est inacceptable. Nous nous sommes donc réunis, nous avons échangé, avons décidé de mettre sur pied une délégation qui irait rencontrer le maire, notre premier partenaire, pour trouver une solution avec lui. Pour le moment aucun club n’a pris la décision de jouer hors de Thiès, d’ailleurs par le passé cette option avait montré ses limites en causant beaucoup de tort à ses partisans. C’est donc pour éviter d’exporter nos équipes que nous allons discuter avec les autorités pour ensemble trouver une solution. D’abord il reste 5 journées de championnat qui pourraient se disputer en un mois et le chantier de Lat Dior n’a pas démarré.
L’autre problème concerne les subventions allouées aux clubs par la mairie et qui tardent à être mises en place. Là également, avec l’acte 3 de la décentralisation, les présidents ont des difficultés d’abord avec ce retard mais également dans la localisation et l’affectation des clubs dans les différentes communes d’arrondissement. En prenant pour exemple, un club comme le Rail, son football et son basket risquent d’être localisés dans la commune d’arrondissement nord, son handball dans la commune ouest et l’athlétisme à l’est. A cela s’ajoute la non prise en charge dans la clé de répartition des subventions, du caractère multidisciplinaire des associations de sport, certains clubs ont jusqu’à 4 sections sportives. Autant de sujets qui nécessitent une rencontre entre le collectif des présidents de clubs et les autorités de la ville.

appli

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…