août 18, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Tabaski : Des règles à respecter et des formules à réciter pour immoler le mouton.

Tabaski : Des règles à respecter et des formules à réciter pour immoler le mouton.

La communauté musulmane se prépare hâtivement à fêter l’Aïd-el-Kebir, pour perpétuer le geste du Prophète Ibrahim (Abraham). Ce geste qui consiste à immoler un mouton nécessite le respect de certaines règles et les formulations de prières. A quelques heures de l’une des plus grandes fêtes musulmanes, Oustaz Moukhtar SALL livre ici, les formules indiquées et les détails à respecter par le fidèle, avant d’immoler son mouton : « Bismilahi, Allahou Akbar, Allahouma Haaza Miin Kâ Wa Ileyka. Ou bien : Bismilahi Allahou Akbar Allahouma Rabana Tagabal Minna Inaka Antal Samioul Alim. Bon nombre de musulmans s’empressent d’aller égorger leurs moutons après la prière, alors qu’il est recommandé de le faire après l’imam. Si vous le faites avant l’imam, vous aurez certes de la viande, mais votre sacrifice ne sera pas agréé et vous ne bénéficierez pas de la récompense divine.

Il est recommandé d’avoir un couteau tranchant pour que le geste ne dure pas, il faut cacher celui-ci à l’animal. Accomplissez le geste face à l’Est, la direction de la Kaaba. S’abstenir de dire ‘’ rahmani rahimi’’, formule qui évoque la miséricorde. Si vous coupez la carotide et la gorge de l’animal, en tenant compte de ces prescriptions, vous aurez égorgé le mouton conformément à la loi islamique et aux recommandations du prophète de l’islam.»

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…