juillet 23, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com
BBY THIES

Tassète: 20 maires signent un protocole avec l’Ong heifer Internationale pour le démarrage d’un projet pour l’autosuffisance en moutons

Tassète:   20 maires signent un protocole avec l’Ong heifer Internationale pour le démarrage d’un projet pour l’autosuffisance en moutons
BBY THIES

Tassette, commune située dans le département de Thiès a abrité vendredi 25 février 2017, une cérémonie de signature de protocole entre l’Ong Heifer Internationale et l’Association des maires du Sénégal (Ams). C’était en présence du représentant du ministre de l ‘Elevage et des Productions animales, du directeur de l’Ard de Thiès, de plusieurs maires de la région dont celui de Thiès talla Sylla) et d’autres partenaires au développement. Ce protocole résoudra, sans nul doute, les éternelles pénuries en moutons que rencontre notre pays en cas de besoin (Tabaski), par l’arrêt des importations de ces bêtes d’autres pays de la sous région.

Cette rencontre a fait dire au maire de Tassette Mamadou Thiaw, par ailleurs Secrétaire Exécutif du Pndl, que la mission première d’une collectivité territoriale est de favoriser un environnement propice à un développement économique local. Mais, a-t-il estimé, pour y arriver, « nous devons fortement miser sur les petites et moyennes exploitations mixtes, intensifiées largement à notre portée ». Après avoir salué le choix porté sur Tassette pour abriter le lancement des activités du projet d’Heifer Internationale, Mamadou Thiaw a souligné que les collectivités territoriales ont un rôle important à jouer à ce titre « pour favoriser l’atteinte de l’autosuffisance en moutons ».

Le Sénégal fait partie de l’Uemoa et le commerce de bétail constitue des flux importants pour l’espace sous régional, a-t-il ajouté. « Face à cet environnement en évolution, il semble indéniable de se poser la question de l’avenir de la filière viande bovine locale au Sénégal car, il est essentiel pour celle-ci, de réagir pour rester compétitive de façon durable. C’est ce que tente ce projet en y associant l’ensembles des maires du Sénégal ». Pour l’édile de la commune, ce projet sera profitable à l’ensemble des populations du Sénégal « nous les ruraux plus particulièrement, quand on sait que l’Ong Heifer a noué une coopération avec plus de 2500 communes du Sénégal, dans ce domaine, pour nous éviter d’importer des moutons les années à venir. Heureusement que cette politique entre en droite ligne dans la vision du président Macky Sall, dans le volet du Pse, intitulé : renforcement du capital social et le développement des filières animales ».

Il a indiqué que le ministère de l’Elevage et des Productions animales opérationnalise les grandes lignes d’action « qui nous valent cette étroite collaboration entre l’Ams et l’Ong Heifer Internationale dans cette noble opération : autosuffisance en moutons ». Selon le Secrétaire Exécutif du Pndl, 160 communes se sont déjà engagées dans le processus « et 20 maires apposeront leurs signatures ce jour vendredi 24 février 2017, pour le démarrage du projet ». Aux initiateurs de cette rencontre, Mamadou Thiaw a transmis la reconnaissance des populations de Tassette « surtout pour le choix porté sur son terroir ».

Le soutien du président Macky Sall apprécié

Après avoir mesuré à sa juste valeur cette marque d’attention, le maire a indiqué que pour cela, « plus que par le passé, nous devons unir nos forces et travailler dans la même direction, pour donner forme à toutes les politiques sociales, initiées par l’Etat du Sénégal. Cette activité offre au maire de Tassette, l’opportunité de renouveler l’engagement du conseil municipal de sa commune à l’endroit des populations « quant à l’objectif de l’autosuffisance en moutons ». Il a ajouté que si cette ambition est fixée, « c’est parce que nous avons le soutien du président de la République qui fait de la prise en charge des besoins des populations locales, une de ses priorités ». Pour cela, Mamadou Thiaw dit lui rendre un hommage appuyé et s’engage à ses côtés pour réussir le Pse.

Pour sa part, le docteur Dieng a transmis les félicitations et remerciements du ministre de l’Elevage et des Productions animales au maire, d’avoir organisé cette cérémonie de signature de protocole avec l’Ong Heifer Internationale et l’Ams. « Le contexte est bien placé quand on sait que notre pays a énormément des besoins en moutons, au regard des nombreuses fêtes qui l’exigent. Ce qui a poussé les pouvoirs publics à mettre en place ce programme national d’autosuffisance en moutons ». Quant au représentant de l’Ong Heifer Internationale, Abdou Karim Guèye Ong Heifer Internationale est de droit américain entré au Sénégal il y a moins d’une dizaine d’années. « Il s’agit d’un jeune programme-pays dont l’action est tournée autour de la théorie du changement accès sur l’accroissement et la diversification des sources de revenus des populations les plus démunies ». Il dira aussi que l’Ong a cinq autres axes relatifs à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, à la protection de l’environnement, au renforcement du pouvoir des femmes et des jeunes et au renforcement du capital social.

thiesinfohalf

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…