août 16, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Contribution: TERRORISME, YAYA JAMEH ET NOUS : Alerte

Contribution: TERRORISME, YAYA JAMEH ET NOUS : Alerte

L’idéologie islamiste qui sévit en Afrique vient de faire une nouvelle victime. Tous les ingrédients sont réunis pour montrer que la Gambie de Yaya Jameh est définitivement passée dans le camp des prédateurs islamistes. Il s’agit en premier lieu de la proclamation de l’Etat islamique et de l’adoption de la Charia comme Constitution. Au niveau des services publics le port du voile devient une obligation réglementaire et  la peine de mort est établie pour les délits politiques et les délits de mœurs : adultère, usage de stupéfiants. Bientôt, à ce qu’il semble, Yaya Jameh va se hâter de décorer le drapeau gambien de l’invocation « Allah Akbar » et proclamer le Jihad.

L’isolement de la Gambie dans cette Afrique subsaharienne à laquelle elle appartient culturellement fait du tyran  qui trône à la tête de l’Etat un homme dangereux pour la sécurité de la sous région, mais du Sénégal plus particulièrement. Ce n’est pas le moindre paradoxe de cet Etat au cœur de notre République que de dissimuler, derrière les atours d’un islamisme débridé, une évolution politiquement agressive au sens strict du terme. C’est à dire une utilisation de la rébellion au Sud du Sénégal, un démantèlement de nos frontières pour déstabiliser notre pays par la terreur et la mort.

Au moment où nous scrutions le terrorisme à l’horizon de nos port et aéroport, il risque de nous venir de la Gambie de Yaya Jameh. Nous avons la confirmation de cela chaque jour, à travers les actes qu’il pose dans la dislocation des institutions démocratiques en Gambie et dans la diplomatie conspiratrice qu’il déploie contre le Sénégal via la République islamique d’Iran. Aujourd’hui, le seuil faustien semble atteint. Passé ce pont de la prise de conscience rapide de ces alertes, les fantômes viendront à notre rencontre. Les autorités du Sénégal devraient prendre toutes les dispositions idoines pour neutraliser les plans meurtriers du superman gambien.

L’heure du choix sonne à nouveau dans nos rapports avec la Gambie devenue jihadiste sous la férule de son maître. Au moment où l’ensemble des institutions républicaines ont totalement péri en Gambie, comment ne pas se demander dans quelles forfaitures, dans quelles nouvelles agressions Yaya Jameh s’apprête-t-il à s’aventurer. Aussi, le présage d’Eschyle doit sonner dans l’oreille des experts et intervenants de notre sécurité nationale : le supplice de Prométhée cessera le jour où un immortel prendre sa place. Et que, alors, le Sénégal sera à l’abri.

Thiesinfo

thiesinfohalf

1 Comment

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…