octobre 17, 2017

Theresa May «LICENCIÉE» en plein direct

Theresa May «LICENCIÉE» en plein direct

La Première ministre britannique a été interrompue mercredi par un manifestant qui lui a tendu une feuille de licenciement, au beau milieu de son discours de conclusion du congrès de son Parti conservateur à Manchester (nord-ouest de l’Angleterre).  Therasa May venait de s’excuser pour le score médiocre de son parti aux dernières législatives, où il a perdu sa majorité absolue, lorsqu’un homme s’est approché de l’estrade et lui a tendu un formulaire administratif, P45, destiné aux salariés licenciés. L’homme est un acteur, Lee Nelson, qui s’est déjà livré à ce genre de prestation. «Boris a dit lors d’une réunion « donne ça à Theresa »», a affirmé le comédien à la presse alors qu’il était escorté hors de la salle. L’autorité de Theresa May au sein de son parti est battue en brèche par son ministre des Affaires étrangères Boris Johnson, qui adopte régulièrement des positions décalées sur le dossier du Brexit et auquel on prête l’ambition de vouloir son poste. Mme May peinait également à prononcer son discours, s’arrêtant pour de fréquentes quintes de toux, jusqu’à ce que son Chancelier de l’Echiquier, Philip Hammond, lui fasse parvenir un bonbon pour calmer sa gorge irritée. Enfin, dans un nouvel incident, certes anecdotique mais que relevaient avec ironie les observateurs de la politique britannique, deux lettres du slogan «Building a country for everyone» («Bâtir un pays pour tous»), inscrit derrière elle, se sont détachées tandis qu’elle s’exprimait… Commentant ces différentes péripéties, le quotidien Guardian estimait «difficile» de ne pas y voir la «métaphore» d’une Première ministre «à la lutte», et «à court d’idées».

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.