août 17, 2017

Contact: 775312579 Email: redaction@thiesinfo.com

Thies: Bras de fer entre la SENELEC et ses agents temporaires.

Thies: Bras de fer entre la SENELEC et ses agents temporaires.

[template id= »821″]
Depuis quelques temps, le torchon brûle entre la Sénégalaise de l’électricité et ses agents dits ‘’temporaires’’. Ces agents non recrutés depuis 10 ans qu’ils exercent dans la boîte ont jugé leur situation assez précaire. Conscient des risques qui pèsent sur leurs emplois, ils ont mis en place l’Amicale des Temporaires de la Senelec. Le 25 octobre 2014 naissait l’Union des Travailleurs de l’Electricité du Sénégal(UTES). Quelques temps après, son secrétaire général Saliou Ndiaye est licencié. Le syndicat lutte pour sa réinsertion et obtient gain de cause.
Par ailleurs l’UTES saisit l’inspection du travail qui convoque les deux parties. Lors de cette rencontre, la Senelec revient à de meilleurs sentiments. Madame GUEYE, chef du département administratif, du personnel et rémunération, déclare que la SENELEC est dans les dispositions de trouver un règlement à l’amiable sur les questions relatives à la requalification de la relation
Senelec – Utes, le paiement du rappel de la prime d’ancienneté, et de la prime de transport. L’UTES fournit à l’inspection du travail des preuves de son appartenance à la Senelec, un document de 7200 pages est déposé sur la table de l’inspecteur du travail, des badges, des ordres de mission, des demandes de permission et des matricules qui permettent à ces agents d’accéder au système de la Senelec. La Senelec ne pouvant prouver le contraire, demande cependant aux agents temporaires de signer un procès verbal de non conciliation. Ces derniers refusent, dénonçant la lenteur que peut prendre le dossier une fois entre les mains de la justice
Le 25 mars dernier, l’inspection du travail envoie une mise en demeure à la Senelec. Au préalable les agents avaient déposé un préavis de grève couvrant la période du 10mars au 10avril 2015.
A la fin de la grève, la direction licencie 34 agents au plan national et menace de les renvoyer tous, s’ils n’intégraient pas les groupements d’intérêt économique et les sociétés intérimaires. Actuellement Il ya 600 responsables de familles au chômage.
Une des conséquences malheureuses de cette situation est le recrutement d’agents inexpérimentés et non qualifiés, entrainant un retard dans la distribution ou la non réception des factures par les clients, ainsi qu’une estimation très souvent erronée. Par ailleurs les agents temporaires réfutent la thèse du brouillard et de la poussière pour justifier les délestages intempestifs. Il s’agit plutôt pour eux, d’une baisse de gains qui a entrainé un déficit de production. Ils demandent par ailleurs l’envoi de l’inspection générale d’état pour constater la gestion nébuleuse au sein de l’entreprise.
Il faut souligner que parmi les grévistes figurent des contrôleurs, des comptables, des chauffeurs et des agents releveurs.

thiesinfohalf

1 Comment

  1. ndawsi

    cest du n’importe quoi à senelec.les factures n’ont pas été distribuées ,il parait que cest le client qui va aller les chercher et puis la senelec a fin une estimation.des factures salées

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

appli

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…