« Siré Dia, l’alternative crédible à Thies »: Thies en alerte Républicaine (Vidéo + texte)

En conférence de presse samedi 21 octobre à Thiès, Ndiaga Wade et d’autres militants de l’Alliance pour la République (Apr) ont fustigé le comportement des responsables « Augustin Tine, Abdou Mbow et leurs vassaux qui excellent dans la pratique de schéma politiques machiavéliques, dans le brouillage d’informations qui endommage le parti et Benno à aller de l’avant au sein de la commune de Thiès ». Dans le document remis à la presse, « le printemps républicain dénonce jusqu’à la dernière énergie la posture voire les machinations irresponsables de ces soi-disant camarades de parti, de tous les autres fossoyeurs et détourneurs de l’intérêt des populations thiéssoises ». Ces militants de l’Apr ont envoyé également des doléances à leur leader le président Macky Sall. « Nous lançons un appel solennel au Président de la République comme interlocuteur direct à reprendre en main personnellement et à réfléchir sur le sort des jeunes Thièssois, à la réhabilitation des chemins de fer, poumon et vache à lait de notre économie, à l’exécution définitive du stade Lat-Dior devant répondre aux rendez-vous sportifs internationaux, au rapprochement de notre ville avec l’AIBD, ce qui permettra à notre terroir de retrouver son véritable statut d’antan ». Par ailleurs, « le printemps républicain condamne les propos calomnieux, les contre vérités de cadres et syndicalistes de la Poste infiltrés et montés par l’opposition (…). Le directeur de La Poste trouble le sommeil de l’opposition à Thiès et partout à travers le Sénégal. Nous disons au Président de la République de consolider son leadership, d’octroyer plus de crédit à ce valeureux fils de Thiès qui a mis à genou Idrissa Seck et sa bande ».

Voici le texte intitulé « Thies en alerte Républicaine »

Cinq ans déjà que le Président Macky Sall accède à la magistrature suprême. Le Plan Sénégal émergent prend forme, la plateforme de Diamniadio est dans une vitesse de croisière, les ponts, routes de désenclavement et pistes rurales exposent la rentabilité de leur usage. L’électrification de 1492 villages, 04 nouvelles centrales énergétiques, le démarrage d’une fructueuse campagne agricole couronnée par l’ouverture imminente de l’aéroport international Blaise Diagne métamorphosent déjà l’image de notre pays. Qui dirait mieux en si peu de temps.

En dépit de ces performances inégalées, des interrogations internes sur la marche solidaire de notre parti font rage et reviennent incessamment par défaut de représentations sérieuses défendant ainsi la cause des Thièssois auprès du Président de la République, disons à travers le bureau exécutif. M. Augustin Tine, M. Abdou Mbow avec leurs vassaux excellent dans la pratique de schémas politiques machiavéliques, dans le brouillage d’informations qui endommage le parti et Benno à aller de l’avant au sein de la commune de Thiès. LE PRINTEMPS REPUBLICAIN dénonce jusqu’à la dernière énergie la posture voire les machinations irresponsables de ces soi-disant camarades de parti, de tous les autres fossoyeurs et détourneurs de l’intérêt des populations thiéssoises.

Thiéssoises, Thièssois, chers militants, l’heure est grave. En effet, dans une ville aussi historique politiquement où l’équipe municipale est en opposition, où une force dissidente des nôtres dénigre toutes nos visibles réalisations, nos prouesses économiques insoupçonnées sans la moindre valeur des valeurs, tout manque d’égards pourrait être fatal. Nous lançons un appel solennel au Président de la République comme interlocuteur direct à reprendre en main personnellement et à réfléchir sur le sort des jeunes Thièssois, à la réhabilitation des chemins de fer poumon et vache à lait de notre économie, à l’exécution définitive du stade Lat-Dior devant répondre aux rendez-vous sportifs internationaux, au rapprochement de notre ville avec l’AIBD, ce qui permettra à notre terroir de retrouver son véritable statut d’antan.

Les récentes élections législatives révèlent une dégringolade sans précédent des forces opposantes et un grand bond en avant de 4.500 voix de plus par rapport au référendum. D’élection en élection, la vague Benno remporte tout sur son passage. Thiès mériterait plus de récompenses pour la victoire finale, car victoire ne peut être plus belle que d’envoyer l’actuel président du Conseil départemental à la retraite politique en 2019.
Les militants se questionnent sur la soustraction de nouvelles nominations, d’entreprenariat et de promotion des femmes, de formation, d’insertion des jeunes etc.

La désignation de Siré Dia comme tête de liste a offert les résultats escomptés. Depuis 2004, la victoire départementale était toujours orange. C’est ici le moment de remercier le Président Macky Sall sur ce choix et de féliciter le Directeur de La Poste Siré Dia pour cette grande victoire éclatante pour ne pas dire écrasante.

Selon le printemps républicain, si l’esprit de massification, de dynamique unitaire initié par Siré Dia et d’autres était partagé par tous les responsables, nos voix ne se lèveront point réclamant une meilleure gestion de notre entité à Thiès.

Le printemps républicain sous la houlette de tous les Thièssois condamnent les propos calomnieux, les contrevérités de cadres et syndicalistes de La Poste infiltrés et montés par l’opposition dans une volonté de déstabilisation de cette rayonnante structure et de son éminent directeur. Grâce à ce dernier par ses compétences, La Poste ne vit plus par de simples timbres et de colis postaux. Elle est devenue une banque avec de nombreux services au gré du 21è siècle. Le directeur de La Poste trouble le sommeil de l’opposition à Thiès et partout à travers le Sénégal. Nous disons au Président de la République de consolider son leadership, d’octroyer plus de crédit à ce valeureux fils de Thiès qui a mis à genou Idrissa Seck et sa bande.
M. le Président de la République, les Thièssois croient en votre vision qui se traduit par la hauteur, l’éthique républicaine exprimée dans un élan de clôture d’un stérile débat d’éventuel troisième mandat et de courage politique sur la question birmane. Nous ne trouverons pas les mots pour renouveler notre engagement pour les victoires futures de notre formation politique ; pour le BENNO BOK YAAKAR.

Vive le Président Macky Sall
Vive l’A.P.R
Vive le SENEGAL

Negoce

3 Comments

  1. Anonyme

    THIÈS : UNE VRAIE ARMÉE MEXICAINE ! LE TOUT POUR TENTER DE SAUVER CE QU’IL RESTE DE L’APR, LAMINER AUX DERNIÈRES ÉLECTIONS DANS LEURS COMMUNES «ÇA FAIT DES ANNÉES QU’ON MET DES VIRGULES ET DES POINTS SUR DES QUESTIONS, MAINTENANT IL FAUT SE CONCENTRER SUR LES IDÉES QU’ON VEUT PORTER»

    Reply
  2. Républicain

    C’est vraiment honteux comment peut on se battre pour avoir des positions de pouvoir en chantant les louanges de celui qui n’a même pas évaluer les élections passées

    Reply

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…